Gaufres au levain

gaufres au levain

Avec le confinement, beaucoup de monde s’est mis à faire son propre pain, mais aussi de démarrer son levain. Et aujourd’hui, pour changer du pain, on va faire des gaufres au levain.Bah oui, parce que comme tout le monde, M. Rabat-Joie a donné vie à Kevin le levain. Il faut lire Kevain-le-levain, sinon c’est moins drôle, ahaha. D’ailleurs, tu sais d’où ça vient cette « tradition » de baptiser son levain ? Kev(a)in donc, nous donne de jolis pains cuits en cocotte. Deuxième petit aparté, on a découvert que la cuisson en cocotte permettait d’avoir des pains sur base de levain extraordinairement alvéolés. Le résultat est bluffant, faut que je pense à te donner la recette de M. Rabat-Joie. Une recette un peu plus technique que celle du pain en cocotte dont je te parlais ici.

Mais Kev(a)in est plutôt prolifique. Alors oui, on fait du pain environ tous les 2 jours mais certaines fois c’est un peu juste pour utiliser toute la production. Du coup j’ai commencé à réfléchir à comment utiliser autrement ce levain. Plusieurs d’entre vous m’ont dit que ça les intéressait aussi de pouvoir diversifier son utilisation, donc j’ai choppé le pigeon au vol et bim bam boum, voici la première recette : des gaufres au levain.

Des recettes de gaufres, il y en a plusieurs sur le blog. Elles font leur apparition de temps en temps sur la table du petit-déjeuner. Mais jusqu’à présent, je les ai toujours réalisé avec de la levure chimique. Même si elles sont dévorées à chaque fois, il faut bien avouer que la levure chimique laisse un arrière-goût aux gaufres pas toujours sympathique (même problème avec les pancakes d’ailleurs). Un arrière-goût de « chimie » qu’on remarquait de plus en plus avec M. Rabat-Joie.

C’était donc l’occasion de comparer avec les gaufres au levain. J’ai farfouillé longuement sur le net pour trouver LA recette. Mais comme d’habitude, on trouve de tout, et surtout, pas moyen d’avoir de réponse précise sur quelque chose qui m’a bien fait réfléchir : l’incorporation des œufs dans la pâte après 12h de repos. Ah oui, je t’ai pas dit, Kev(a)in étant vivant, il lui faut du temps pour aérer la pâte, lui donner des forces pour gonfler à la cuisson. Le mieux c’est de préparer la pâte la veille au soir, pour que le lendemain matin il n’y ait plus qu’à faire cuire les gaufres. Pas d’envie de dernière minute possible ici, il va falloir réapprendre à attendre !

Les œufs donc, dans les 3/4 des recettes, ils sont ajoutés le matin, après que la pâte ait reposée. Et puis certaines recettes disaient tout simplement de tout mélanger le soir, y compris les œufs. J’ai préféré jouer la sécurité, j’ai choisi de les incorporer le matin. (J’avais peur que les œufs empêchent la pâte de bien gonfler. Si tu sais pourquoi il faut les incorporer le matin, je veux bien la réponse ^^). Quant au levain, on trouve des proportions complètement différentes d’une recette à une autre. Chez moi, Kev(a)in est un dur à cuire. Un levain bien costaud qui apporte beaucoup de goût. Du coup je n’en ai pas trop mis pour que l’acidité ne l’emporte pas sur la gourmandise de la gaufre.

Verdict : au premier coup de dentier dans la gaufre, pfiou, c’est sûr, c’est une bonne recette ! Les gaufres sont hyper légères et croustillantes.  Le levain apporte de la saveur aux gaufres mais surtout il les rend vachement plus digestes. Voui, après 3 gaufres, je n’avais pas l’estomac plombé, mouahaha ! Pour la blague j’ai ajouté un peu de crème chantilly et quelques framboises congelées, bah on n’était pas mal vois-tu ! Prochain test, les pancakes ^^

gaufres au levain

gaufres au levain

gaufres au levain

♦ LA RECETTE ♦
Gaufres au levain
Imprimer la recette
5 de 1 vote

Gaufres au levain

Des gaufres légères et croutsillantes
Temps de préparation5 min
Temps de cuisson10 min
Temps de repos12 h
Temps total12 h 15 min
Type de plat: Goûter, Petit déjeuner
Cuisine: Française
Portions: 4 personnes
Auteur: Châtaigne

Ingrédients

  • 70 g de levain liquide rafraichit la veille
  • 300 g de farine de blé
  • 2 oeufs
  • 100 g de beurre doux
  • 450 g de lait tiède
  • 1 c. à c. de bicarbonate de soude
  • 1 c. à s. de sucre en poudre

Instructions

La veille au soir

  • Faire fondre le beurre au micro-ondes et laisser refroidir.
  • Dans un saladier, mélanger le lait tiède avec le levain, le sucre en poudre et la farine. Puis ajouter le beurre.
  • Recouvrir d'un film transparent et mettre au réfrigérateur pour la nuit.

Le jour J

  • Casser les oeufs dans un bol, et les battre en omelette avec le bicarbonate de soude.
  • Ajouter le mélange oeuf/bicarbonate à la pâte en mélangeant à la cuillère en bois doucement pour ne pas trop faire retomber la pâte.
  • Faire chauffer l'appareil à gaufres.
  • Verser une première louche et laisser cuire 2 minutes environ. Les gaufres sont cuites quand elles sont bien dorées.
  • Répéter l'opération jusqu'à épuisement de la pâte.

Déguster aussitôt !

    gaufres au levain

    Gaufres au levainSi  la recette te plait, n’hésite pas à me laisser une petite note !
    Et si tu réalises ces gaufres au levain, n’oublie pas de me taguer sur Instagram ou Facebook ^^


    12 thoughts on “Gaufres au levain”

    • comme d’habitude toujours aussi appétissant et résultat garantie à 100%!!!
      Par contre est ce qu’il y a moyen d’avoir ta recette de levain par hasard?
      Merci pour toutes ces beautés culinaires ;-)

    • Merci pour la recette, en lisant cette page j’ai trouvé quelques similitudes entre nos deux foyers, du levain ( nous on l’appel Sylvain), du pain et même un M. Rabat-Joie.
      J’ai fait mon levain la première semaine de confinement et du pain tous les 2 jours. J’ai remarqué que de faire reposer la pâte une nuit ou 1 heure donnait le même résultat. En faite mon levain nourrit je le met dans une cocotte minute (lui même dans un pots entouré d’un torchon) et un grand pot à compote fermer rempli d’eau bouillante, le ferme le tout et en 4, 5 heures il est à point pour l’utilisation. Du coup en une journée, je nourris mon levain et je sors mon pain du four. Je vais essayer votre recette très prochainement mais sans repos d’une nuit et je vous dirais si le résultat est satisfaisant.

    • Ladymilonguera : elles sont irrésistibles !
      Marion : ahaha, plusieurs personnes me l’ont demandé, donc je pense que le levain fera l’objet d’une prochaine recette ;) et merci à toi de passer par ici !
      François : c’est une super méthode ça ! merci du tuyau ! Et je veux bien connaître le résultat des gaufres au levain sans repos ;) Bonne journée !

    • Chouette chouette, d’autres recettes au levain… Ces gaufres me font tellement envie mais je n’ai pas de gaufrier… D’autres recettes au levain ? :D Une brioche par exemple ? ;-) Merci pour toutes ces recettes en tout cas, et ton humour à toute épreuve !

    • Marilou : Ahaha ! j’ai pensé à faire des pancakes au levain, ça doit être pas mal ! et merci à toi de passer par chez moi ^^

    • Bonsoir, avez vous trouvé la raison à propos de l’ajout des œufs le matin ? Personnellement je trouve qu en ajoutant le soir, la pâte n’est pas homogène le matin (liquide sur nageant) et qu’en ajoutant le matin ça détruit tout le travail de mon levain qui a fait des bulles dans la pâte !
      Pas resolu le problème pour le moment !

    • Bonjour Sandrine, non, personne ne m’a répondu… Mais par contre c’est bon à savoir qu’en ajoutant les œufs le soir, la pâte « phase » le lendemain matin. Peut-être aurons-nous la réponse un jour !

    • Merci pour cette nouvelle recette de gaufre au levain que j’essaierai très prochainement. Cela fais des annees que je fais ma boulange, mais ne me suis mise à la creation d’un levain qu’à partir du confinement, et ne le regrette pas ! Nos pains, brioches, gaufres, pancakes, n’ont jamais été aussi savoureux, alvéolés, moelleux, légers…. Je voulais juste apporter mon experience au sujet des oeufs et bicarbonate à ajouter avant ou apres le repos de la pate. Personnellement, je mets tous les ingredients à la fois (oeuf et bicarbonate le soir) le soir, et n’ai aucun problème. J’obtiens une pate bien homogène, de consistance mousse au chocolat, que je depose dans mon gaufrier bien chaud, dès la sortie du frigo le lendemain matin. Les gaufres sont légères, épaisses, moelleuses à l’interieur et bien croustillantes à l’exterieur. Ma quantite de levain est de moitié celle de mon poids en farine. J’ai un levain au gout tres prononcé car utilise du petit épautre, mais ne le ressent pas plus que ca lors de la dégustation. Je mets légèrement moins de lait, dont je m’assure qu’il soit à 26 degrés (ainsi que le beurre fondu). Je veille aussi à avoir un levain bien monté (en consistance de mousse au chocolat), avant de l’amalgamer au reste. Voila. Je serai quand meme curieuse de savoir pourquoi la plupart des recettes suggèrent d’attendre le lendemain pour rajouter ces ingredients… hum… As-tu essayé de le refaire en mettant tout à la fois depuis ta derniere publication ?

    • Merci Clara pour ce super retour, ça fait tellement plaisir <3 Très intéressant tout ce que tu me dis là, et oui, effectivement j'ai tenté de tout faire la veille au soir et je n'ai pas vu de différence, ahaha ! (faudrait que je fasse un petit edit sur l'article d'ailleurs). Merci encore de passer par ici, et au plaisir d'une prochaine discussion !

    • Recette testée ce matin. Verdict : excellent !! Au moins des gaufres avec du goût.
      Est-ce que vous avez d’autres recettes à faire avec du levain ? J’ai testé les pancakes au levain et c’est vraiment facile et bon.

    • Bonjour Corinne ! Je suis ravie que cette recette vous ai plu ! Effectivement il y a la recette des pancakes au levain, mais aussi celle de la focaccia , indispensable pour les pique-niques de l’été :) Merci de votre retour en tout cas !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Noter cette recette