Le salon du chocolat à Grenoble

Le salon du chocolat à Grenoble

Ce weeekend, nous y étions sur Grenoble. Et grâce à Mercotte, j’ai eu deux invitations pour entrer au salon du chocolat ! Vous pensez bien que je ne pouvais pas rater un tel événement !

Le salon du chocolat à Grenoble

Et à peine arrivés, Mercotte donnait un cours sur l’art de la fabrication des macarons qui n’a plus aucun secret pour elle ! J’ai donc bu ses paroles comme du petit lait ! Il y avait une cession de dédicace un peu plus tard, à laquelle je n’ai pas pu assister (étant rarement sur Grenoble maintenant, nous avions énormément de choses à faire !).

Le salon du chocolat à Grenoble

En parlant de macarons, et même si le thème du salon était le chocolat, il y en avait beaucoup dans les différents stands des exposants ! Une explosion de couleurs pour les yeux ! Une envie de tous les manger …

Le salon du chocolat à Grenoble

… surtout quand j’ai vu cette pyramide de macarons qui me tendait les bras ! J’ai dû résister pour ne pas en piquer un ^^

Le salon du chocolat à Grenoble

Ralala, ça a renforcé ma « période macaron » ! En ce moment, je ne mangerais que ça !

Le salon du chocolat à Grenoble

En plus des exposants, il y avait des sculptures en chocolat magnifiques, réalisés par des professionnels du chocolat. Et ma favorite, c’était celle-ci.

Le salon du chocolat à Grenoble

Le chocolat était tellement bien travaillé, qu’on n’avait pas l’impression que l’ensemble se mangeait ! La finesse et les couleurs m’ont vraiment plu.

Le salon du chocolat à Grenoble

Bref, c’était magique ! Je n’ai pas su si c’était cette sculpture qui avait remporté l’ensemble des voix du jury, mais pour moi, elle le méritait largement.

Le salon du chocolat à Grenoble

Du chocolat quand même … !

Le salon du chocolat à Grenoble

Un salon très intéressant pour les papilles et le plaisir des yeux ! Encore merci à Mercotte !



2 thoughts on “Le salon du chocolat à Grenoble”

  • Merci ! Le chocolat c’est vraiment mon pêché mignon ^^ Et rien qu’au niveau de l’odorat, on en avait pour son compte !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.