Eclade de Moules aux aiguilles de Pin

éclade de moules

Alors là, autant t’annoncer la couleur, y a du lourd. Galvanisés par notre cours de cuisine, nous avons senti avec mes collègues qu’il nous poussait des ailes. Profitant d’un midi ensoleillé, nous nous sommes lancés dans une aventure incroyable, que je t’encourage vivement à vivre pour épater ta belle-mère : une éclade de moules aux aiguilles de pin.  Sur un coup de “allez, chiche, on se fait une éclade !?”, nous voilà en pleine documentation sur la réalisation de cette spécialité de Charente-Maritime. Heureusement, 4 cerveaux d’architectes en ébullition nous ont permis de balayer les problèmes techniques. Doublement heureusement, même si on est quasi en centre-ville, il y a un patio dans l’agence qui nous isole du monde extérieur.

Allez, viens, je te raconte tout, étape par étape …

♦ ECLADE DE MOULES AUX AIGUILLES DE PIN ♦ 

1. Acheter les moules. Nous avons choisi des moules de bouchot (les dernières de la saison), à raison d’un litre par personne. On a misé sur la qualité en les achetant chez le poissonnier. Ne restait plus qu’à les passer sous l’eau pour les nettoyer sommairement, et surtout enlever leur “filament”.

éclade de moules

2. La mise en place. La partie la plus technique, et la plus longue… Pendant que deux d’entre nous étaient encore en train de nettoyer les moules, Batman -rien que ça- a démarré le dressage des moules. Étant une agence d’archi, nous avons pas mal d’échantillons, du coup, on s’est servis de 4 grands carreaux pour en faire le support (qui s’avèrera être une pas si bonne idée…). En vrai, les moules sont dressées sur une planche en bois, la fente vers le bas pour qu’à la cuisson les cendres rentrent moins dans la coquille. Batman a démarré le dressage en appuyant les moules contre un caillou, mais apparemment il y a plusieurs techniques (clou, dressage en croix, à toi de voir).

éclade de moules

éclade de moules

éclade de moules

3. La mise à feu. Après avoir passé 20 minutes à dresser les moules, le plus beau arrive… Dépose un tapis épais d’aiguilles de pin bien sèches sur les moules. Un tapis à épaisseur constante pour assurer une cuisson homogène. A l’aide de quelques boules de papier journal, mets le feu aux aiguilles de pin (prévois un seau d’eau à proximité quand même).

éclade de moules

éclade de moules

éclade de moules

éclade de moules

4. La cuisson. Attends tout simplement que le feu s’éteigne de lui-même. Une fois qu’il ne reste plus que des cendres, à l’aide d’un éventail (ici un échantillon de bardage métallique), enlever les cendres des moules. Tu constateras que les carreaux n’ont pas particulièrement apprécié la chaleur …

éclade de moules

éclade de moules

éclade de moules

5. La dégustation. Tout de suite, quand les moules sont encore chaudes. Avec un bon verre de vin blanc, et le top accompagnées d’une tartine de pain avec du beurre salé ^^

éclade de moules

Pour une première c’était juste énorme… La prochaine fois, faudra qu’on soit plus vigilant sur l’épaisseur des aiguilles de pin car certaines moules étaient moins cuites. Je t’avoue qu’on s’est demandé si les flics venaient pour nous avec cette fumée blanche, mais non, on a géré comme des bêtes ! En tout cas, c’est une vraie belle alternative au traditionnel barbecue viandard !

MOTS CLES : moules, pin, éclade

 



13 thoughts on “Eclade de Moules aux aiguilles de Pin”

  • Tout simplement formidable! A refaire très prochainement ( je l’espère) dans notre futur demeure.?…..

  • Somphet : de quoi épater tes amis ;)
    BoopCook : à se taper le c** par terre !
    Jülide : je t’avoue qu’un mois plus tôt, on m’aurait posé la question, j’ai été incapable de dire ce qu’était une éclade de moules ! Mais j’ai trouvé ça trop top ^^
    Chartreuse : vous y couperez pas, pour la pendaison de crémaillère on VEUT l’éclade de moules ! Bises, bon weekend :)

  • Alors là, comme tu dis, ça envoi du lourd ;-) !!
    C’est un plat que j’avais déjà vu en Charentes-Maritimes, chez ma grand-mère (oui, toujours la même).
    Bravo ! Et tes photos sont superbes !

  • Bonsoir, c’est avec surprise que je tombe par hasard sur ton blog! Je suis toujours contente de voir que l’on découvre l’éclade. Tradition de la Charente-Maritime, du côté de Royan, cela vaut vraiment le coup! Des fruits de mer aux barbecue: magnifique!!

  • très belles photos, ça donne envie de goûter des moules cuites comme cela, j’ai raconté l’épisode à ton fournisseur d’aiguilles, il a bien rigolé ! il promet plusieurs sacs pour l’an prochain !! bises

  • les moules de bouchots sont bonnes ok essayez aussi avec des moules de cordes plus grosses ou des moules d’Irlande plus charnues. Egalement 2 solutions faciles pour commencer a disposer les moules en éclade. En partant du centre; 1) Un carré de beurre de 5 x 5 les premières moules se collent dessus et comme convenu pointe en haut ouverture vers l’intérieur.en 2) 3 clous espacés de 2/3 centimètres en triangle et en commence à les disposer comme convenu.

  • LEA : merci ma biche ! c’était l’occasion d’une bonne rigolade !
    La Tite Fanny : ravie de voir de nouvelles têtes par ici ;) On a été enchantés par cette tradition !
    La Cantine des Cousins :faut absolument tester ^^ c’est trop la classe :)
    Cousine Didine : mouahaha ! Rien n’aurait été possible sans lui !
    Le povchien :< je note toutes ces précisions qui nous auraient été bien utiles ;) Merci pour le tuyau !
    Milheau jean : non, il n’y avait pas de cendre (à part peut-être une ou deux, mais c’était à la marge). Une belle façon de faire un barbecue !

  • Il faut faire une seconde charge d’aiguilles de pins après la première éteinte. Et rallumer. Là elles seront cuites comme il faut. On souffle la cendre délicatement et on déguste .
    Il faut que les aiguilles soient bien sèches. On extrait la moule avec 1 petite fourchette. Puis on se brosse les ongles avec savon !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *