Arancinis

Arancinis

Depuis notre retour de vacances de Biarritz, et notre émerveillement dans les halles devant un étal de produits italien, j’avais fichtrement envie d’essayer de faire des arancinis.

Spécialité sicilienne, l’arancini a plusieurs variantes dans sa garniture. Mais le principe reste le même : former une boule de risotto que l’on farci, et qu’on fait frire. J’ai modifié un peu la garniture à ma façon et surtout avec ce que j’avais dans mon frigo !

Arancinis

♦ ARANCINIS ♦

Ingrédients pour 4 personnes : 200g de riz arborio (à défaut du riz rond) – 1 oignon – 25g de beurre – 600ml de bouillon de volaille (préparer avec 1 cube de bouillon de volaille) – 20 cl de vin blanc sec – 180g de lardons – 3 œufs – 20g de parmesan – farine – chapelure/biscottes -persil – huile d’arachide.

* Préparer le bouillon de volaille. Émincer un oignon et le faire revenir dans un filet d’huile d’olive. Ajouter 200g de riz arborio et le faire nacrer (environ 2-3 minutes). Mouiller avec une louche de bouillon; quand le riz a tout absorbé, répéter l’opération, jusqu’à la fin du bouillon.

* Quand le risotto est cuit, le faire refroidir. Ajouter ensuite les lardons précuits, le beurre, le persil, le parmesan et un œuf battu (normalement il faut ajouter un cube de mozzarella dans chaque boule formée, un peu comme un onigiri farci, mais je n’en avais pas).

* Former des boules du mélange de risotto (6/7 cm de diamètre), puis les passer successivement dans de la farine, de l’œuf battu et de la chapelure (des biscottes écrasées pour ma part).

* Faire chauffer l’huile, quand elle est bien chaude, plonger les arancinis et les faire cuire environ 5 minutes jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés.

* Les sortir de l’huile et les déposer sur un papier absorbant pour enlever l’excès de gras.

* Servir aussitôt, accompagner d’une salade verte.

Je vous l’accorde, la procédure est un peu longue. J’ai quand même passé une heure trente pour les faire avec l’aide de M. Rabat-Joie sur la fin ! Mais ça en vaut vraiment la peine, le risotto garde tout son crémeux et la panure est tout simplement divine !

MOTS CLES : plat,riz,italie,friture,arancini


8 thoughts on “Arancinis”

  • A Rome, cela s’appelle des Suppli al telefono. Au téléphone, parce qu’avec la mozza au milieu, ça fait des fils, et tu restes accroché au suppli comme quand tu tiens un combiné à fil :D
    J’adore ça, mais on les fait traditionnellement avec les reste de risotto, ce qui raccourci le temps de préparation.

  • Excellent !! Je n’avais jamais imaginé un risotto de cette façon !! L’idée est parfaite, la réalisation aussi et ça doit bien rentrer dans un bento ;-)

  • Tu viens vraiment de me faire découvrir quelque chose! Je n’ai jamais goûté d’arancinis, mais j’aime beaucoup l’idée d’une nouvelle façon de déguster le risotto!

  • Delph : j’attends de voir le résultat sur ton blog ;) bizzes
    Estelle : ouahou, je savais pas toussa ! Jolie anecdote ! oui oui, j’ai bien vu que ça se faisait avec des restes, mais comme j’en avais super envie j’ai fait du risotto exprès ^^ Mais c’est sûr que du coup, le temps de préparation est raccourci !
    Nol : ah oui, pour le bento c’est parfait ! je trouve que c’est un peu le cousin de l’onigiri !
    Tamagochan : ça “change” du traditionnel risotto (même si c’est TRES bon le risotto !), ça se mange sans fin (ou faim ?!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *