Retour sur expérience : la yaourtière

Retour sur expérience : la yaourtière

– Article non sponsorisé –

Pour mon anniversaire, M. Rabat-Joie a eu la très bonne idée de m’offrir une yaourtière. Après quelques semaines d’utilisation, je vais pouvoir vous livrer mon -très humble- avis à propos de cet appareil ménager.

Retour sur expérience : la yaourtière

Comme tu peux le voir sur cette photo, mon nouveau jouet, c’est la yaourtière-fromagère de la marque Seb. J’avais bien zieuté deux autres marques, mais celle-ci avait attiré mon attention pour plusieurs raisons :

1. Le nombre de yaourts que l’on peut faire en une « fournée » : douze pots d’un coup d’un seul contre 6 pour les autres marques. Et il s’avère que des yaourts, on en mange plus que ce que je pensais, au rythme d’un minimum de 4 par jours, tu comprends bien que la fournée de 12 ne traine pas longtemps dans le frigo !

Retour sur expérience : la yaourtière

2. La possibilité de faire des yaourts et des fromages blancs : dans la vie, il faut savoir varier les plaisirs ^^ Même si je n’en ai fait qu’une fois, les fromages blancs sont vraiment très bons (par fromage blanc comprenez fromage blanc battu, pas faisselle)., je m’en vais retenter cette expérience très vite maintenant que j’ai un gros fiolon de présure ! Pour les réaliser, il suffit d’ajouter une petite faisselle dans le pot en verre, vendu avec, et suivre les instructions.

Retour sur expérience : la yaourtière

3. La forme des pots de yaourts : carrée. Ça c’est une fausse-bonne raison :D Mais ils sont quand même chouettes comme ça ! Et puis si jamais j’en casse un, pas de problème, on peut racheter des lots de pots vendus par 6. D’ailleurs, M. Rabat-Joie a eu l’autre bonne idée d’acheter en plus des 12 vendues avec la yaourtière, un lot de 6 pour que le turn-over se fasse plus facilement (gloire à M. Rabat-Joie).

Retour sur expérience : la yaourtière

4. Dernier point (mais qui n’a rien à voir avec la machine) : la texture. La première fois que j’en ai fait, je n’avais que du lait demi-écrémé UHT sous la main, les yaourts étaient bons mais dès qu’on les touillait, on se retrouvait avec un yaourt aussi liquide que du lait … moyen pour mes céréales du matin. Depuis que  je les fais avec du lait entier UHT, ils sont parfaits : je retrouve la texture que j’aime tant dans les yaourts brassés.

Nous qui n’achetions quasiment pas de lait, dorénavant nous passons nos 6 litres de lait entier en 15 jours ( à raison d’un litre-et-demi pour 12 yaourts). Et quand je pense qu’avant qu’une amie ne me les fasse gouter (big-up à Estelle !), j’avais une sorte d’appréhension sur les yaourts faits maison ! Je pensais qu’ils étaient acides et berk (oui, je n’avais pas d’autres explications).

Ce qui est très sympa c’est de pouvoir les « personnaliser » : je m’explique, dans le commerce quand on vous propose un yaourt aux fruits, type fraise, cerise ou framboise, on sait très bien que le vrai goût du fruit en question, on ne le retrouvera que difficilement (bon là j’ai pris les parfums les plus mauvais en général). Alors que quand tu fais tes propres yaourts, tu mets tes propres confitures faites avec tes fruits du jardin. Ce qui fait que gustativement  tu frôles le Nirvana ^^

Quelques remarques tout de même :

– même si le prix de revient du yaourt fait maison est bien moindre que celui acheté au supermarché, il y a quand même l’investissement de départ à prendre en compte (compter aux alentours des 90 euros pour ce modèle de yaourtière).

– si vous faites voyager vos yaourts comme nous pour les déguster avec votre bento du midi, attention ! Les couvercles ne sont pas étanches. Gare aux flaques de petit-lait dans le sac-à-main ou le sac-à-dos ^^

Retour sur expérience : la yaourtièreRendez-vous sur Hellocoton !



7 thoughts on “Retour sur expérience : la yaourtière”

  • ah ah, bien joué le jeu de 6 pots supplémentaires! (c’est pas un homme que tu as, c’est une machine!!!) moi je suis amoureuse de ma yaourtière, parce que 1)elle date des années 80 et je l’ai trouvéer à la cave chez mes parents et donc pas payée 2)les yaourts en italie sont nuls alors je suis bien contente de faire les miens!

  • Eh bien voilà des explications bien détaillées et ma foi plutôt convaincantes, faudra y réfléchir, peut-être pour le Père Noël ! quand même, il a des bons côtés Mr Rabat-joie parfois, ça lui arrive de penser comme il faut ;-) alors bon nirvana du yaourt !!

  • J’ai la même yaourtière, mais je n’ai encore réussi à la dompter correctement pour aboutir à des yaourts fermes ! Les miens sont plutot liquides… Peut-être une astuce ? ;-)

  • J’ai une moulinex classique, qui fait 7 yaourts juste parfaits avec les ferments de chez Alsa qu’on achète au supermarché. J’adore et l’hiver, elle tourne à plein régime, car comme toi, on a deux jeux de pots.
    Pour le transport, j’ai acheté une petite boite ronde style tupp au supermarché qui a la taille idéal pour mon pot de yaourt :)

  • Ils sont trop mignons ces pots <3 la mienne a des pots fins et hauts pas très pratiques (et qui passent leur temps a se renverser dans le frigo en plus…). Mais je suis tout à fait d'accord avec toi, la yahourtière c'est génial, mais il y a un petit bemol: impossible de faire des yahourts fermes (enfin moi je n'y suis pas arrivée en tout cas…). Sinon j'aime beaucoup ton blog <3

  • Flou : yeah, mon homme est une machine ;) beh c’est sûr qu’avec tes arguments on ne peut qu’aimer les yaourts maison ! ils sont si dégueux les yaourts italiens ??!
    Cousine Didine : si cet article t’a pu t’être utile, j’en suis ravie ! En tout cas, j’ai déjà convaincu Le Monteil qui a fait l’acquisition de la même yaourtière ^^ Et oui, mon M. Rabat-Joie arrive à réfléchir quand il le faut, c’est donc important de le souligner :D
    Célou : bien prendre du lait entier uht, et quand tu prépares ton mélange bien avoir tous les ingrédients à la même température (yaourt + lait); pendant la cuisson, éviter toute vibration. Sinon tu as essayé d’ajouter une cuillère à café de lait en poudre et de faire « cuire » un peu plus longtemps (genre 10 heure)? Dis-moi ce que ça donne ;)
    Estellecalim : tiens une bonne idée d’acheter directement les ferments plutôt que des yaourts quand on arrive au bout des repiquages ^^ merci du tuyau !
    Lily de Cadix : c’est vrai que les pots des autres modèles de yaourtières sont peut-être moins stables … Pour qu’ils soient fermes prends bien du lait entier UHT, et si ça suffit pas, il faut ajouter une à deux cuillères à café de lait en poudre ;)

  • Mes enfants sont fans de cette yaourtière! Ils me réclament sans arrêt des nouveaux parfums: chocolat, vanille, fraises…. J’ai envie d’essayer avec du caramel. Quelqu’un a déjà éssayé? Vous avew des conseils pour que ça reste onctueux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.