Puddings aux raisins

Puddings aux raisins (5)

Le pain et nous c’est toute une histoire : autant une baguette peut disparaître en deux repas, autant elle peut devenir dure car une semaine dans un coin de la cuisine, c’est long. Dans ces cas-là, il est hors de question de jeter ce pain qui est devenu immangeable en l’état.

Jsais pas toi, mais j’ai été traumatisée par une affiche dans un livre d’histoire du collège : c’était une affiche éditée pendant la seconde guerre mondiale qui disait que chaque miette de pain devait être précieusement conservée pour épaissir les soupes … (non mais sinon je vais bien, ne t’en fais pas !). Je sais pas pourquoi je revois encore cette affiche, mais depuis, je déteste quand on jette le pain, je préfère ne pas en avoir plutôt que de le laisser s’abîmer. Cela dit, chez nous, il se retrouve rarement à la poubelle : quand je vois que j’en ai trop, je tranche, et direction le congélateur (pour mon petit-déj’, c’est toujours sympa d’avoir du pain grillé); y a aussi l’option croûtons, qui t’avais bien plu, ou encore le pain perdu. Mais cette fois-ci, j’avais envie d’autre chose, et cette autre chose je l’ai trouvé dans mon dernier livre, le dernier tome de Nature, d’Alain Ducasse : ce sont les puddings.

Ces petites choses portent avec elles toute une image, d’un machin un peu bizarre venu d’Angleterre (toi aussi tu imagines l’espèce de gelée tremblotante ?!). Et bien il n’en est rien, j’ai bataillé ferme pour démontrer à M. Rabat-Joie que ça allait être AWESOME ^^ Et j’y suis arrivée ! Ah ben si, je peux dire que c’est un succès : sur 14 puddings, il en a mangé 10 :) J’ai volontairement simplifié la recette du livre (pas de marmelade, pas de Grand Marnier, pas de pain au four, woué, je suis allée au plus simple), mais je t’avoue que cette version-là était tout simplement magique. Faut dire que les raisins qui ont trempé dans du rhum ambré y font pour beaucoup. Pas loin du flan vanillé, ces petits puddings devraient ravir petits et grands, une bonne idée quand tu te retrouves sans farine dans tes placards ;)

Puddings aux raisins (8)

Puddings aux raisins (6)

Puddings aux raisins (4)

♦ PUDDINGS AUX RAISINS ♦

Temps de préparation : 10 minutes

Temps de cuisson : 35 minutes

Pour 10 à 15 puddings (ici réalisés dans des moules à cannelés) : 6 c. à s. de raisins secs – 1 petit verre de rhum ambré – 1/3 de baguette rassis – 50cl de lait entier – 20cl de crème liquide 30% – 3 œufs – 1 gousse de vanille de Tahiti – 50g de sucre en poudre.

1. Déposer les raisins secs dans un ramequin, et recouvrir de rhum ambré. Laisser réhydrater les raisins une trentaine de minutes.

2. Préchauffer le four à 180°C.

3. Dans un saladier, mélanger le lait, la crème et les raisins. Ajouter les graines de la gousse de vanille, les œufs et le sucre.

4. Beurrer les moules à cannelés. Répartir le pain coupé en dés dans les moules, puis verser la préparation dessus.

5. Enfourner à four chaud pour 35 minutes.

6. Laisser refroidir avant de démouler (sinon tu vas te brûler la langue en les goûtant ^^).

Puddings aux raisins (7)

Puddings aux raisins (2)

MOTS CLES : dessert, puddings, raisins secs



5 thoughts on “Puddings aux raisins”

  • Ma mère ajoute du chocolat en poudre et varie les recettes selon ce qu’on a (je n’aime pas le rhum alors pour les raisins on trempe dans autre chose), la dernière fois on y a même mit de la crème de coco, c’est parfois étrange les résultats mais bon.

  • Rosenoisettes : héhé ! je remets ça ce weekend, j’ai encore pas mal de pain rassis ! c’est M. Rabat-Joie qui réclame, c’est pour dire si c’est un succès !
    Maud : mmh, tu pourrais mettre des fruits secs, et pourquoi pas des pépites de chocolat (sans ajout de rhum ambré par contre) ? Sinon, des morceaux de pommes pour faire une sorte de clafoutis. Mieux, de la noix de coco râpée ! T’as plus qu’à choisir ^^
    Bouda : héhé, mais voilà de bonnes idées pour varier les plaisirs !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *