Les choses simples : l’oeuf à la coque et ses mouillettes au Comté

Oeuf a la coque (1)

Un peu à l’instar des japonais qui savent apprécier l’éclosion des fleurs de cerisiers, j’ai décidé la semaine dernière de faire des œufs à la coque, histoire de retrouver les saveurs simples de l’enfance. 

Et pourtant, ce n’était pas ce qui était le plus courant chez moi, quand il y avait panne d’inspiration, le matefin -le bien nommé- était le roi des assiettes (une sorte de grosse crêpe qui gonfle à la cuisson). Avec M. Rabat-Joie, idem, on n’avait pas trop le réflexe de se faire des œufs à la coque. Mais depuis que j’ai gagné deux magnifiques cuillères-marteaux pour œufs à la coque, on est plus prompts à dégainer les coquetiers (qu’on a dû acheter d’ailleurs).

Depuis 7 ans et demi que je blogue, ma progression est indéniable tant au niveau de la cuisine que je te propose maintenant, qu’au niveau visuel (je garde volontairement de vieilles recettes dans mon index pour me souvenir des photos “d’avant” !). Mais certaines fois, j’ai envie de simplicité, parce que le weekend est LE moment de la semaine où tu peux faire un vrai break (même si je prends rarement le temps de vraiment me reposer depuis que mini-Châtaigne est là…).

J’aime mon blog, cet espace rien qu’à moi qui me permets de m’évader et d’échanger avec toi mes recettes du moment. Mais le travers de ce genre de passion c’est que tu cherches toujours à faire mieux, toujours à l’affût de “l’idée” qui te permettra de te démarquer (en tout cas c’est une sorte de challenge que j’ai passé avec moi-même histoire de mettre un peu de piment ^^). Des fois toi lecteur, tu es réceptif, des fois pas du tout :D – alors que t’as l’impression de pouvoir gagner topchef avec la recette du jour-.

Donc nous y sommes, la recette so easy de la semaine est pour toi qui n’a pas envie de passer deux heures aux fourneaux. Et pour couronner le tout, le weekend prochain c’est déjà Pâques. Et qui dit Pâques, dit œuf, en tout cas c’est l’association que fait mon cerveau. Voici le classique des classiques français : l’œuf à la coque, accompagné de ses indéboulonnables mouillettes. Parfait pour le petit-déjeuner, brunch ou autre souper vite fait, il est là pour nous rappeler que la cuisine c’est avant tout du goût et de la convivialité ;)

Oeuf a la coque (4)

Oeuf a la coque (6)

Oeuf a la coque (2)

♦ ŒUF A LA COQUE ET SES MOUILLETTES AU COMTE ♦

Temps de préparation : 10 minutes

Temps de cuisson : 3 minutes + 1 minute

Pour deux personnes : 2 œufs – 1/2 baguette – du Comté – sel et poivre

1. Faire bouillir un grand volume d’eau dans une casserole.

2. Plonger les œufs quand l’eau bout à gros bouillons, et compter 3 minutes.

4. Pendant ce temps, découper de la baguette en mouillettes.

5. Déposer des tranches de Comté sur les mouillettes, les déposer sur une plaque, et les passer sous le grill 1 minute (attention, ça colore vite !).

6. Déposer les œufs dans les coquetiers, enlève la partie haute, un peu de sel, de poivre et attaque aux mouillettes :)

 Oeuf a la coque (7)

Oeuf a la coque (5)

Oeuf a la coque (8)

MOTS CLES : oeuf, pain, fromage

 



6 thoughts on “Les choses simples : l’oeuf à la coque et ses mouillettes au Comté”

  • oui oui c’est vrai que ça fait envie, les œufs à la coque, j’y pense de temps en temps mais nous non plus on n’a pas de coquetier ! faut vraiment que j’y remedie, choupinette voudrait bien y goûter

  • Cousine Didine : nous on a trouvé les coquetiers chez notre ami Suédois ;) Va falloir y faire un saut alors ^^ Bisous à tous les 4
    Fanny : c’est vrai que c’est chouette de manger les œufs de cette façon ! C’est surtout le pain qui rend toussa gourmand ^^

  • Recette testée dimanche soir, bien à propos et délicieusement simple pour une soirée post-repas de pâques ! Merci pour cette super idée qui devrait être reproduite rapidement !

  • Christelle : yeeaah ! ravie que chez toi aussi ce petit moment de simplicité ait eu la côte ! tchousse
    Fraise&Chocolat : une recette idéale pour ce soir ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *