Le Paris-Papeete

Pour le réveillon de cette nouvelle année, nous étions invités chez nos copains. Chacun devait apporter une partie du repas, et comme je suis rapide, j’ai pu choisir tout de suite : le dessert ! Et oui, il ne pouvait pas m’échapper celui-là ^^ Après de nombreuses recherches et propositions à M. Rabat-Joie, nous sommes tombés d’accord sur une ré-interprétation du célébrissime Paris-Brest. Dans la mesure où nous mangions une tartiflette avant (excellente d’ailleurs la tartiflette !), j’ai allégé l’ensemble en proposant de remplacer la crème au pralin par des fruits frais exotiques et une chantilly vanillée : le Paris-Papeete était né. Un succès … !

Ingrédients pour 15 pièces :

La pâte à choux : 1/4 de litre d’eau – 150g de farine – 100g de beurre – 4 oeufs – 1 cuillère à café de sel – 1 cuillère à soupe de sucre – 1 œuf pour dorer – 60g d’amandes concassées.

La chantilly vanillée : 25cl de crème liquide (minium 30%) – 2 cuillères à soupe de sucre en poudre – 1 gousse de vanille.

Les fruits et le décor : 1 mangue bien mure – 1 ananas – 2 kiwis – 1 banane – sucre glace.

Pâte à choux

* Dans une grande casserole, faire bouillir l’eau avec le sel, le sucre et le beurre. Y jeter la farine d’un seul coup, remuer jusqu’à ce que la pâte se détache de la casserole et de la spatule.

* Éteindre le feu, travailler encore la pâte 1 minute. Ajouter le premier œuf entier. Travailler énergiquement jusqu’à ce qu’il soit parfaitement incorporé. C’est de ce premier œuf que dépend toute l’élasticité de la pâte.

* Ajouter les 3 œufs, un à un, en mélangeant bien chaque fois. Travailler encore la pâte pour la raffermir pendant 1 minute.

* Avec la poche à douille, former des couronnes d’environ 6cm de diamètre et 1 cm d’épaisseur à espaces réguliers, sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Aussitôt, dorer chaque couronne au pinceau avec l’œuf battu et les parsemer d’amandes concassées.

* Laisser cuire 25 minutes à four chaud (th.5/6, 180°C), chauffé 15 minutes à l’avance.

*Attendre 5 minutes, four ouvert, avant de retirer la tôle pour que les couronnes ne s’affaissent pas. Réserver.

Chantilly vanillée

* Fouetter la crème bien froide en chantilly bien ferme. Ajouter le sucre et les graines de vanille. Réserver.

Présentation

* Couper en deux les couronnes de pâte cuite, les garnir de fruits préalablement coupés en dés, puis déposer la crème chantilly dessus à l’aide d’une poche à douille. Poser sur la crème les sommets des couronnes de pâte à choux, puis les saupoudrer de sucre glace. Disposer enfin quelques dés de fruits au centre de chaque Paris-Papeete et servir sans attendre.

Garnir les Paris-Papeete qu’au tout dernier moment afin que la pâte reste un peu ferme et ne ramollisse pas trop au contact des fruits et de la crème.



5 thoughts on “Le Paris-Papeete”

  • Ohlala cette version là me donne bien plus envie que l’originale un peu écoeurante à mon goût, ça fait saliver, sympa de t’inviter à réveilloner, j’y penserais l’année prochaine :)

  • Je n’aime pas particulièrement le classique Paris-Brest (j’ai beaucoup de mal avec la crème au beurre…)mais je ta version est vraiment sympa, plein de fruits et une chantilly vanillée, rien de tel pour finir un repas sur une petite note de fraicheur!

  • Julie : en + la réalisation n’est vraiment pas compliquée, il faut juste un peu de patience.
    Cousine Didine : si j’avais su ça avant :D Donc l’année prochaine je sais où aller ! Et tu as raison, c’est beaucoup plus “light” que le vrai Paris-Brest. Bisous
    Miss Crumble : oui, la crème au beurre est très écœurante et après une tartiflette, il fallait quelque chose de pas trop lourd. C’était très frais !
    Delph : :) merci. Bizzes, bonne soirée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *