Dîner gastronomique au Clair de la Plume

Clair Plume (12)

En ce moment, c’est comme un leitmotiv : elles arrivent quand les vacances ? Et pourtant, chaque année à cette période, c’est le même refrain. Je devrais pourtant savoir que mi-mars j’ai un coup de mou (et encore plus cette année) … Et comme elles n’arriveront pas avant 2 mois (merci congé maternité ^^ sinon fallait attendre août !), nous avons fait une parenthèse enchantée en plein milieu de semaine au Clair de la Plume, à Grignan (en Drôme Provençale).

Le Clair de la Plume, je t’en avais déjà parlé (par ICI), hôtel 4 étoiles niché en Drôme Provençale. Je t’avais fait saliver (j’espère) avec la formule bistrot, en te glissant à l’oreille que j’espérais te faire découvrir la formule gastronomique. Depuis cet article, le restaurant a obtenu une très belle étoile au Michelin, il ne m’en fallait pas plus pour finir de titiller ma curiosité, et constater de mes propres papilles le contenu des assiettes.

Le menu que nous avons dégusté était un mélange entre le menu à la truffe, et plats à la carte. La truffe … quoi de plus normal que de la retrouver dans cette région ? Je t’avoue que la seule fois où j’en avais acheté, je n’avais pas été plus épatée que ça (“Madame” est difficile … !), un parfum très développé, mais plus grand chose à la cuisson. Bon, force est de constater qu’un “vrai” chef de cuisine sait comment révéler ses arômes ^^ Allez, si ce soir tu ne sais pas quoi faire à manger, prends-en de la graine !

Clair Plume (11)

Pour patienter (dingue, le resto est complet en plein milieu de semaine !) : amuses-bouche divers et variés, dômes à l’olive noire, œufs mimosa, cacahuètes, verrine de compotée d’oignons (enfin je pense) avec des feuilletés à l’anchois.

Clair Plume (10)

Pré-entrée pour Monsieur Rabat-Joie : TARTARE de saumon …

Clair Plume (9)

…et pour moi : VELOUTE de topinambour à la truffe, cromesquis à la truffe. Et là, j’ai été bluffée, le cromesquis était incroyablement parfumé, les saveurs de la truffe étaient bien plus puissantes que sur les lamelles ! Tiens ben ça c’est une belle idée de soupe pour le dimanche soir ;)

Clair Plume (7)

Entrée : AIGO BOULIDO à l’ail doux à l’infusion de champignons, cromesquis à l’ail doux.

Clair Plume (8)

Le tout accompagné d’œufs de caille pochés. Bon, ceux qui me connaissent bien savent que l’ail et moi, on est sur une phase émotionnelle ascendante, mais c’est pas encore la grande histoire d’amour … Double claque donc quand j’ai goûté et surtout aimé ce plat à base d’ail ! Effectivement, on ne sent que la douceur de l’ail, et pas le côté fort et puissant qu’on a habituellement. Bon par contre, oublie la soirée drague … !

Clair Plume (6)

Plat signature du chef : RISOTTO de petit épeautre à la truffe de Grignan. Ouf, ça c’était aussi énorme ^^ Que de finesse dans cette assiette, et définitivement le risotto avec du riz c’est bon, mais avec plus ça va, et plus j’aime le manger avec tout autre type de céréales.

Clair Plume (5)

Plat : BALLOTINES de volaille de l’Ardèche avec lamelle de truffe, jus corsé, oignons et choux de Bruxelles. Y a pas à dire, pour les jus c’est vraiment les meilleurs :) Mention spéciale au commis pour le roulage des ballotines, avec une cuisson nickel, hyper fondante. Oignon trop bon, chou snacké idem, par contre, heureusement qu’il n’y avait que trois feuilles de chou de Bruxelles crues (et pourtant j’aime le chou de Bruxelles mais c’est très très végétal ^^).

Clair Plume (4)

Pré-dessert du jour : PANNA COTTA aux fruits de la passion. J’étais déjà bien remplie à ce moment-là, et tu sais que les desserts en ce moment c’est pas trop ma tasse de thé. Mais là j’avoue que je ne pouvais pas laisser passer une assiette comme celle-là : bien m’en a pris, JAMAIS je n’avais mangé une panna cotta aussi crémeuse (je me demande quelle crème ils ont utilisé). Et pourtant avec les fruits de la passion, c’était extrêmement rafraichissant, et léger (ouioui, je t’assure).

Clair Plume (3)

Dessert pour M. Rabat-Joie : EYGUEBELLE VERTE en soufflé chaud, sorbet Granny Smith, croquant de pomme confite. J’ai pas goûté, jsuis toujours sobre :)

Clair Plume (1)

et pour moi : CHOCOLAT & POIRE en fin sablé, flaveur de Tonka. Par contre là, je peux te dire que le repas s’est achevé avec une tuerie : les quenelles de ganache au chocolat, olala, et les poires confites, mon dieu … Mais étant à deux doigts du craquage de peau du ventre, c’est la mort dans l’âme que je n’ai pas achevé cette petite merveille …

Cette fois tu sais tout, et pour ma part, je continue à t’encourager à faire un tour dans cet établissement (enfin si tu préfères les burgers, trace ta route). Mea culpa pour la qualité des photos, pas facile de prendre des clichés glamour en soirée, mais si tu veux te faire une vraie idée, ben t’as plus qu’à y aller ;)

Alors, ça t’a plu ?

 

 



4 thoughts on “Dîner gastronomique au Clair de la Plume”

  • Je découvre ton blog à l’instant c’est un vrai plaisir, tes photos sont sublimes et mettent avantageusement en photos de dîner gastronomique sans faute note :)

  • Louise : si tu veux te prévoir un ptit weekend pour un pont de mai, tu sais où aller ;)
    Riri-cuisine : merci beaucoup, c’est toujours un plaisir de voir que le blog plait. A très vite donc !
    Clémentine : aaah, mais ça c’est normal ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *