Bûche chocolat au lait, fruits de la passion

bûche chocolat-passion

Dimanche 4 janvier, jour de l’épiphanie, moi j’arrive avec une recette de … bûche chocolat-passion ! Mon esprit de contradiction peut être assez convaincant pour ne pas faire comme tout le monde ^^ Enfin c’est surtout l’histoire de la fameuse bûche que je te promettais de poster avant Noël et qui n’en a rien été …  Faut dire aussi que les éléments étaient contre moi : de deux ordinateurs chez nous, nous sommes passés à un seul qui ne fonctionnait pas. Bref, ces difficultés sont maintenant surmontées, et je tenais à te présenter cette recette qui a été le fil conducteur des fêtes de fin d’année. Réalisée une première fois pour le repas de Noël du boulot, puis pour le réveillon du 24, et enfin pour le réveillon du jour de l’an, elle nous a accompagné en cette fin d’année 2014.

Bricolée par mes soins à partir de plusieurs recettes trouvées sur le net, et de mes envies du moment, elle devrait exciter tes papilles. Ce qui est sûr, c’est que j’ai eu le temps d’améliorer certaines choses, malgré mon dernier essai pas vraiment convaincant (tu trouves pas que c’est dur de pâtisser quand t’es pas dans ta cuisine ?). A chaque fois, ce fût l’unanimité : l’association chocolat au lait/passion, une vraie tuerie ! Le côté acidulé des fruits de la passion vient alléger la mousse au chocolat au lait, rendant le tout un peu plus léger (ouais enfin, tu t’enfilerais pas la moitié de la bûche non plus !).

Je te laisse déguster cette dernière bûche chocolat-passion, avant de tourner définitivement la page 2014 et d’entrer des deux pieds en 2015 …

Si quand même t’as trop envie de galette, oublie pas que tu peux trouver la recette ICI ou ICI ;)

bûche chocolat-passion

bûche chocolat-passion

bûche chocolat-passion

♦ BUCHE CHOCOLAT AU LAIT, FRUITS DE LA PASSION ♦

Ingrédients pour environ 10 personnes:

Le biscuit : 3 œufs – 2x20g de sucre en poudre – 15g de maïzena – 15g de farine – 35g de beurre fondu

Le cœur passion : 10 fruits de la passion – 40g de sucre en poudre – 2 feuilles de gélatine

La mousse au chocolat au lait : 200g de chocolat pâtissier au lait – 30cl de crème liquide 30%

Le nappage : pour la sauce au chocolat, 25g de chocolat pâtissier noir – 50g d’eau – 15g de sucre en poudre – 25g de crème épaisse || pour le nappage, la sauce au chocolat – 100g de chocolat pâtissier noir – 80g de crème liquide 30% – 20g de beurre doux pommade

1. LE COEUR PASSION

La veille, couper les fruits de la passion en deux et récupérer l’ensemble du jus au travers d’un tamis (avec une maille assez fine pour que les graines ne passent pas). C’est l’opération la plus fastidieuse … Si tu as un blender ou un robot plongeant, mixe le mélange graines/jus, et filtre le tout.

Récupérer le jus dans une casserole, ajouter le sucre et faire chauffer le mélange (inutile d’atteindre l’ébullition, 2 minutes à feu doux, histoire de réchauffer le mélange). Hors du feu, ajouter les feuilles de gélatine préalablement ramollie dans un bol d’eau froide. Bien mélanger pour obtenir un mélange homogène.

Verser le cœur passion dans un moule à cake recouvert de papier transparent. Tu obtiendras un rectangle de 8cm x 25cm, et d’un bon centimètre de haut grosso modo. Mettre au réfrigérateur, le cœur aura le temps de bien durcir et sera plus facile à manipuler.

2. LA MOUSSE AU CHOCOLAT AU LAIT

Le jour J, monter la crème liquide bien fraiche en chantilly ferme. Faire fondre le chocolat au bain-marie, ou au micro-ondes. A l’aide d’une spatule, incorporer délicatement le chocolat fondu dans la chantilly en plusieurs fois, jusqu’à obtention d’une mousse homogène. Réserver sur un coin de table (et pas au frais, sinon la mousse n’adhèrera pas au biscuit, et sera dure à étaler).

3. LE BISCUIT

Séparer les jaunes des blancs. Monter les blancs d’œufs en neige ferme; quand ils commencent à mousser, incorporer 20g de sucre en poudre.

Mélanger les jaunes d’œufs au restant de sucre en poudre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter le beurre fondu, la farine et la maïzena, bien mélanger. Puis, délicatement, incorporer les blancs d’œufs aux jaunes, petit à petit, à l’aide d’une spatule. Verser la préparation sur une plaque à gâteau roulé recouverte de papier sulfurisé (à la bonne taille et qui ne dépasse pas, histoire d’avoir une couche de biscuit uniforme sur toute la plaque). Enfourner 9 minutes à four chaud (180°C) – pour mémoire, mon four est à chaleur tournante –

A la sortie du four, démouler le biscuit sur une seconde feuille de papier sulfurisé, et enlever la feuille qui a servi à la cuisson.

4. LE MONTAGE

Pour cette partie, je me suis servie d’un mètre ruban, histoire d’être sure de ne pas gaspiller de biscuit et de ne pas en refaire un deuxième … Découper un rectangle dans le biscuit, de la longueur d’un moule à cake, en sachant que sa largeur doit recouvrir l’intérieur du moule à cake pour former une sorte de demi-cercle (est-ce que c’est clair ? en gros, un rectangle de 25cm x 10cm, pour un moule à cake classique).

Installer ce rectangle de biscuit dans le moule à cake avec son papier sulfurisé (pour démouler ça sera plus simple). Découper et tailler des rectangles pour fermer les 2 extrémités de la bûche. Les mettre en place de façon à ce qu’ils tiennent à peu près droit (avec le passage au réfrigérateur, le tout va se solidifier). Verser la moitié de la mousse au chocolat au lait dans le fond du moule. Puis, démouler le cœur passion, couper les bords proprement et le déposer sur la mousse au chocolat. Recouvrir du reste de mousse au chocolat au lait.

Terminer par une couche de biscuit (là moi j’ai souvent dû faire des assemblages de reste de biscuit). Mettre au frais pendant au moins 2 heures pour que la bûche se tienne.

5. LE NAPPAGE

Préparer la sauce au chocolat en mettant dans une casserole le chocolat, l’eau, la crème et le sucre. Faire chauffer jusqu’à ce que le mélange devienne homogène et épaississe (ça prend bien 5 bonnes minutes). Réserver. Couper en petits morceaux 100g de chocolat pâtissier. En parallèle, faire bouillir la crème liquide, puis la verser sur le chocolat. Remuer jusqu’à ce que le chocolat soit fondu, puis ajouter la sauce au chocolat. Enfin, terminer par le beurre en pommade, bien mélanger pour que le beurre soit fondu entièrement.

Démouler la bûche sur une volette à gâteau (avec une assiette en-dessous), et enlever le papier sulfurisé. La recouvrir de tout le nappage au chocolat noir. Laisser “égoutter” une bonne demi-heure avant de décorer de quelques morceaux de fruits de la passion et de carrés de cœur passion. Réserver au frais jusqu’à dégustation (elle sera plus facile à découper).

bûche chocolat-passion

bûche chocolat-passion

bûche chocolat-passion

MOTS CLES : buche, chocolat au lait, fruits de la passion


9 thoughts on “Bûche chocolat au lait, fruits de la passion”

  • Ah oui elle à l’air super bonne cette bûche, moi qui craint l’acidité de la passion, le chocolat au lait doit venir l’adoucir, j’y gouterais bien même si c’est plus Noël !! par contre j’aurais bien aimé des photos des étapes intermédiaires mais c’est parce que je ne suis pas très calée en bûche :-)

  • Wouhou !! Elle est superbe cette bûche ! Je suis sûre que le chocolat au lait et les fruits de la passion doivent parfaitement se marier… Et l’intèrieur… yummm !

  • Cousine Didine : je pense que tu ne sentirais même pas l’acidité des fruits de la passion. Et oui, quand j’ai rédigé l’article je me suis dit que des photos de l’élaboration auraient été pas mal, mais les trois fois où j’ai fait les bûches, j’étais trop la tête dans le guidon( ou plutôt dans la bûche) pour penser à prendre des photos ! Désolée, mais si tu veux un cours particulier en direct live ça peut se faire ! Des bisous
    Léa : ça tu l’as dit, cette mousse au chocolat au lait et les fruits de la passion, c’était quelque chose !

  • Elle a l’air délicieuse!
    Le seul problème, c’est que je ne réussis jamais à bien découper le fruit de la passion, il est trop… Visqueux?!
    Et j’ai une question: tu n’aurais pas une recette qui marche pour faire des cannelés bordelais? J’aimerais bien en faire, mais pour le démoulage, ça rate à chaque fois…

  • Bizarre pour le fruits de la passion … tu le tranches en deux, et après tu verses dans une passoire fine ? Et tu extrais le jus en frottant dans la passoire avec une cuillère à soupe ? Etrange, étrange …
    Pour les cannelés, moi je fais tout le temps la même recette, c’est celle qui est sur mon blog, elle est issue d’une recette de Pierre Hermé. Pour le démoulage, j’ai jamais eu de problème mais c’est peut-être parce que j’ai des moules en silicone (les moules en cuivre étaient carrément trop chers !).

  • Bonjour la famille châtaigne. …et meilleurs voeux pour cette nouvelle année très riche pour vous!!!!!
    J’ai fait cette superbe recette avec quelques changements :
    Coeur abricot
    Mousse chocolat lait caramel au beurre salé
    Nappage mascarpone vanille….
    Une tuerie! !!!!
    Encore merci pour ces découvertes “faisables”!!!!
    Amitiés à vous et câlin à Petite Châtaigne

  • Bonjour Joëlle, une très belle année également pour vous (même si c’est un peu tard !). Je salive à l’idée de votre version de la bûche :) Je ne manquerai pas de faire un câlin à mini-Châtaigne ! Amitiés gourmandes

  • Bonjour
    Cette bûche est superbe. A votre avis est ce qu il est possible de la conser au congélateur ? J aimerais en préparer en avance. Peut être faire le nappage le jour j ? Quel est votre avis?
    Merci

  • Bonjour, effectivement la préparer en avance serait une très bonne chose ! Je me souviens qu’on m’avait dit dans un cours de pâtisserie qu’il était possible de congeler ce type de gâteau, en le sortant la veille. La décongélation doit se faire au frigo, puis le jour J on termine la bûche avec le nappage au chocolat. Je n’ai personnellement jamais tenté l’expérience… Pour moi l’idée est bonne, j’espère juste qu’à la décongélation le gâteau ne rendra pas trop d’eau… Sinon, je pense qu’il est important de bien filmer la bûche histoire d’éviter tout contact avec d’autres aliments du congélateur qui pourraient lui donner un goût suspect !
    J’espère avoir aidé… A très vite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *