Pâtes fraiches aux épinards [homemade]

Pâtes fraiches aux épinards

Mercredi, 10h00. Il me prend une envie de Pâtes fraiches aux épinards. Ça tombe bien, il n’y a pas de restes dans le frigo pour le déjeuner.

Par contre des épinards à foison, qui ne demandent qu’à être mangés ça oui. Ok, elle est où cette machine à pâtes que je n’ai pas sorti des placards depuis 4 ans ? Enfin si, elle a vu du pays avec nos 2 déménagements, mais tâter du pâton, ah ça non ma bonne dame. Tiens, en fait le carton n’était pas remisé à la cave, il est juste là, à portée de mains. Une aubaine Ghislaine.

Bon, ça devrait se faire tout seul. Je colle quand même les pitous devant leur machine à pâtes -à modeler-. Je garde un œil sur leurs bricolages et ferme l’autre devant la montagne de miettes qu’ils arrivent à disperser en si peu de temps. Épinards tchek, pâton tchek, vaisselle tchek, pétard ça va vachement plus vite que ce que j’imaginais. J’suis large en fait.

“Vous voulez voir les pâtes qui sortent de la machine ?”. “Ouiiii”, “nooon”. Mini-Châtaigne trépigne devant la machine qui avale doucement les petites boules de pâte. 11h20 “Ça y est ça sort !”. Allez, c’est parti mon kiki. Tiens, ma pâte à l’air d’être un peu collante. J’aurais peut-être mieux fait de choisir des macaronis plutôt que des bucatinis #lideedusiecle. La nana qui aime bien se compliquer la vie.

11h22. “Je peux faire ? Je peux monter sur le tabouret ? Pourquoi ça colle ? Pourquoi ça va pas plus vite ? Je peux monter sur le tabouret ? Pitou ! y a les pâtes qui sortent ! Je peux monter sur le tabouret ? Pourquoi tu mets de la farine ?” Maman est un peu sur les nerfs, parce que de toute évidence, elle n’a pas mis assez de farine dans sa pâte à pâtes. Je tente de sauver les meubles tant bien que mal parce que la recette, il n’y en a qu’une c’est bien celle-là.

11h45. Quoi ? 11h45 ? Il reste un chouïa de pâte au fond de la machine, tant pis. Il y en a bien assez pour nous trois. Ma patience est à bout. Hop hop hop, de l’eau dans la casserole et je lance la cuisson qui elle, est carrément rapide. Je goutte. Oh yeah ! Trop bon ! Moelleuses, rebondies, savoureuses, c’est des pâtes de compet’ !

La morale de l’histoire ? Les pâtes ça se réussit pas du 1er coup. Esthétiquement parlant. Par contre niveau goût, ça déchire. Donc même si clairement on est sur de bucatini ultra artisanal chez moi, promis, tu vas pas regretter de passer un peu de temps en cuisine. Essaie d’embaucher Jocelyne, ça ira plus vite ;)

Pâtes fraiches aux épinards

Pâtes fraiches aux épinards

Pâtes fraiches aux épinards

♦ PÂTES FRAICHES AUX ÉPINARDS ♦

Préparation : 35 minutes

Repos : 1 heure au réfrigérateur

Cuisson : 2 minutes

Ingrédients pour 3/4 personnes : 300g de farine de blé T55 – 200g d’épinards frais – 3 œufs – 1 pincée de sel – 1 filet d’huile d’olive

1. Laver et enlever les tiges des épinard. Les plonger 2 minutes dans un grand volume d’eau bouillante. Puis, égoutter dans une passoire en les rafraichissant à l’eau froide pour qu’ils conservent leur belle couleur verte. L’idéal est de les préparer au moins 1 heure avant pour qu’ils aient le temps de bien (mais bien) s’égoutter. Juste avant de lancer la pâte, les passer au mixeur.

2. Dans le bol du robot verser la farine et ajouter la pincée de sel, le filet d’huile d’olive et lancer le pétrissage à petite vitesse. Ajouter les œufs un à un et pétrir jusqu’à obtention d’un début de pâte grossière.

3. Ajouter les épinards mixés et poursuivre le pétrissage jusqu’à ce qu’un pâton se forme et se détache des parois du bol. Il se peut que la pâte soit collante du fait des épinards, ne pas hésiter à rajouter de la farine. Terminer le pétrissage à la main, le pâton doit être homogène autant que possible. Chez moi il restait 2-3 endroits où les épinards n’étaient pas suuuper bien mélangés. Mais au moment du façonnage, tout rentre dans l’ordre !

4. Filmer le pâton, et laisser reposer une heure au réfrigérateur, pour que la pâte ait une jolie élasticité.

Pâtes fraiches aux épinards

5. Si tu as une machine à pâte, je te laisse choisir l’emporte-pièces qui te plaira. Ici j’avais pris les bucatini pour info. Puis réalise de petits boules de pâtes que tu passeras dans la machine à pâtes jusqu’à épuisement du pâton. Attention à bien fariner les pâtes à la sortie de la machine pour qu’elles ne collent pas entre elles. Si tu n’as pas de machine à pâtes, étale finement le pâton au rouleau, sur un plan de travail fariné et découpe de longs rubans pour en faire des tagliatelles.

Pâtes fraiches aux épinards

6. Faire bouillir un grand volume d’eau avec du sel et une cuillère à soupe d’huile d’olive, et y plonger les pâtes pour 2 minutes de cuisson. Elles vont gonfler et remonter à la surface.

5. Égoutter les pâtes, ajouter un filet d’huile d’olive, quelques copeaux de parmesan, des herbes fraiches et un tour de moulin à poivre, et savourer aussitôt !

Pâtes fraiches aux épinards

Pâtes fraiches aux épinards



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *