Makis et Sushis avocat-crevettes

Article sponsorisé

Makis et sushis avocat-crevettes

Plus de 8 ans à bloguer, à te décrire en long ô combien je suis une fan de la cuisine japonaise. Et pourtant, aucune recette de makis et sushis sur le blog. J’ai tellement pris soin à montrer que la cuisine japonaise ne se résumait pas à ces deux items que j’en n’ai jamais parlé par ici.

La recette la plus approchante est celle du chirashi végétarien de l’année dernière. Un bol de riz vinaigré avec plein de choses dessus. Idéal quand tu n’as pas le temps de te lancer dans le façonnage des makis et sushis. Et même si c’est excellent, ce n’était pas encore ces petites bouchées si populaires par chez nous. Du coup, quand Tara m’a contactée pour me proposer de taper la discute autour du Japon, des sushis et du concept de la compagnie aérienne japonaise All Nippon Airways , j’ai pas hésité une seule seconde ! En ce moment je ne rêve que d’une chose : c’est de voyager !

Tu sais que j’aime le Japon, surtout depuis notre voyage de foufou. Je ne saurai te donner une seule raison, mais une foultitude de raisons à cet amour. Notamment pour la gastronomie tu t’en doutes. Même si les makis et sushis sont une partie infime de la cuisine japonaise, ils ont une saveur inimitable. J’ai mis longtemps à les apprécier, surtout à cause de la feuille de nori. Mais j’avoue qu’aujourd’hui ils sont un incontournable chez nous.

Ces bouchées sont à elles seules la démonstration de la finesse et du raffinement des japonais. Des années d’expérience de la part du maître sushi pour aboutir à une complexe simplicité. Il n’y a qu’une seule chose qui me titille encore, c’est que les japonais sont de grands machos ! Mon côté féministe a tendance a être un peu irrité quand je lis que seuls les hommes peuvent devenir maître-sushi (je passe sur le concept de la femme qui n’est là que pour faire le ménage).

J’ai été ravie de constater qu’une femme s’est battue contre le sexisme japonais pour ouvrir son propre restaurant à sushis à Tokyo, n’employant que des femmes ! Je te laisse jeter un œil à la vidéo ci-dessous, où la chef Yuki Chizui explique que les femmes ne peuvent pas faire de sushis parce qu’elles n’ont pas les mains assez fraiches. Et qu’elles ont un rôle purement « décoratif » dans un restaurant… Sans commentaire…

Visiblement les choses sont en train de changer, lentement, mais elles avancent comme en témoigne cette vidéo. Et ça c’est chouette pour les femmes japonaises. Comme quoi il suffit de savoir saisir sa chance quand elle se présente et se battre avec conviction pour aller jusqu’au bout de ses rêves. D’ailleurs les japonais ont un terme parfait pour ça, « Ichigo-Ichie« , qui signifie littéralement « une opportunité, une rencontre ». Ce concept est mis en avant par la compagnie aérienne japonaise All Nippon Airways au travers d’une série de vidéos très bien faites et qui en plus t’emmènent faire un tour au Japon.

Bon, trêve de blabla, place à ces makis et sushis qui étaient excellents ! Je te livre une version spéciale femme enceinte avec de l’avocat et des crevettes. Le plus compliqué reste le façonnage mais même si ce n’est pas parfait, le goût sera au rendez-vous ! J’espère que tout ça t’aura au moins donner envie d’en manger, pour ma part je suis à 2 doigts d’acheter un vol pour le Japon !

Makis et sushis avocat-crevettes

Makis et sushis avocat-crevettes

Makis et sushis avocat-crevettes

Makis et sushis avocat-crevettes

♦ MAKIS ET SUSHIS AVOCAT-CREVETTES ♦

Temps de préparation : 60 minutes

Temps de cuisson : 15 minutes pour le riz + 10 minutes de repos – 1 minute pour les gambas

Ingrédients pour 2/3 personnes : 200g de riz japonais – 3 cuillères à soupe d’assaisonnement à sushis – feuilles d’algue nori – graines de sésame dorées – wasabi – 1 avocat – 10/12 gambas tigrées crues – vinaigre blanc – lamelles de gingembre et sauce soja pour la dégustation.

1. LE RIZ. Rincer à l’eau claire le riz jusqu’à ce que l’eau soit limpide. Le mettre dans une casserole avec 30cl d’eau et couvrir. Porter à ébullition puis baisser le feu au minimum. Laisser cuire 15 minutes. Tout en laissant couvert, retirer du feu et laisser reposer encore 10 minutes. Sinon, lancer l’autocuiseur, et attendre que le riz soit cuit. Mélanger les 3 cuillères à soupe d’assaisonnement à sushis quand le riz est chaud. Laisser refroidir.

2. LES GAMBAS. Décortiquer les gambas, puis les piquer sur un cure-dent de manière à bien les maintenir de la tête jusqu’à la queue. Faire bouillir 1l d’eau vinaigrée afin de désinfecter les gambas. Les plonger 1 minute dans l’eau bouillante jusqu’à ce qu’elles prennent une couleur rosée uniforme. Sortir les crevettes de l’eau une fois cuites. Les égoutter. Enlever délicatement le cure-dent. Inciser le ventre des crevettes jusqu’au dos pour en retirer le boyau. Les crevettes sont maintenant « plates » et prêtes à être déposées sur le riz.

3. LES MAKIS. Étaler 1 gros cm de riz assaisonné sur une feuille d’algue nori. Ni trop ni trop peu pour qu’au moment de faire le rouleau de makis il se tienne correctement. Disposer un peu de wasabi, de l’avocat et des crevettes coupées en lamelles. Ajouter un peu de graines de sésame. Puis former un rouleau bien serré en s’aidant de la natte en bambou. Humidifier très légèrement la feuille de nori pour que les makis tiennent bien. Couper le rouleau en 8 tronçons à l’aide d’un couteau mouillé.

Makis et sushis avocat-crevettes

Makis et sushis avocat-crevettes

Makis et sushis avocat-crevettes

Makis et sushis avocat-crevettes

4. LES MAKIS INVERSES. Étaler 1 gros cm de riz sur une feuille de nori. Saupoudrer de graines de sésame. Retourner la feuille de nori (pour que le riz se retrouve à l’extérieur du rouleau, côté natte de bambou) et étaler un peu wasabi. Garnir avec l’avocat et les crevettes, puis rouler pour former le rouleau. Couper le rouleau en 8 tronçons à l’aide d’un couteau mouillé.

Makis et sushis avocat-crevettes

5. LES SUSHIS. Se mouiller les mains. Réaliser une petite boulette de riz en prenant soin de bien tasser le riz. Avec 2 doigts, appuyer dur la boulette pour l’allonger. Déposer une pointe de wasabi sur le riz, puis recouvrir d’une crevette. Entourer le riz et la crevette d’une lanière de feuille de nori.

Makis et sushis avocat-crevettes

Makis et sushis avocat-crevettes

Makis et sushis avocat-crevettes

Déguster avec sauce soja, lamelles de gingembre et une soupe miso !

Makis et sushis avocat-crevettes

Makis et sushis avocat-crevettes

MOTS CLES : asie,japon,riz,makis,sushis,avocat,crevettes,algues,nori,wasabi

Vous aimerez sûrement...

4 commentaires

  1. C’est malin, ça me donne envie de manger des sushis maintenant!! Heureusement pour moi, que c’est une version pour femme enceinte, comme ça je pourrai satisfaire mon envie! ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *