Fougasse au serpolet, olives noires et lardons

Article sponsorisé

Fougasse olives-lardons-serpolet (6)

Profitons, ma biche, de ce soleil radieux en ce mois de septembre ! Punaise, ça fait plaisir de voir l’été qui se prolonge (ou qui démarre ?), et avec lui les repas en terrasse et les petits apéros. J’ai rien trouver de mieux pour célébrer ce beau temps qu’une fougasse à l’accent du sud…La fougasse (version provençale de la focaccia italienne), ce n’est rien de moins qu’une pâte à pain, avec une mie hyper moelleuse, dans laquelle on a incorporé lardons et autres garnitures. Ça faisait bien longtemps qu’on n’en avait pas fait, et quand Emmanuel m’a proposé de tester l’huile La Quotidienne, j’ai trouvé que c’était un bon prétexte pour s’y remettre ;)

Fougasse olives-lardons-serpolet (4)

Des huiles “tout-terrain” mais quand même moins basiques que la traditionnelle huile de tournesol… ! Tu t’en doutes, j’ai choisi celle du milieu : huiles de graines et huile d’olive, un joli mélange pour péter la forme ^^ Cette “base” étant arrêtée, restait plus qu’à choisir la garniture. Personnellement,  je ne suis pas une grande fan des associations un peu trop innovantes. J’ai donc pris le parti de rester sur du classique, avec un petit plus : du serpolet que j’avais chipé chez mes grands-parents (le serpolet, c’est du thym sauvage; idéal pour les maux de gorge l’hiver en infusion, je l’ai laissé sécher une bonne semaine pour qu’il se conserve tout l’hiver).

Fougasse olives-lardons-serpolet (3)

Fougasse olives-lardons-serpolet (2)

♦ FOUGASSE AU SERPOLET, OLIVES NOIRES ET LARDONS ♦

Ingrédients pour 4 personnes (ou 2 gros mangeurs !) : 400g de farine de blé T55 – 1 sachet de levure sèche de boulangerie – 25cl d’eau tiède – 5cl d’huile d’olive – 2 cuillères à soupe d’olives noires non dénoyautées (ar plus de goût !) – 100g de lardons fumés – 1 pincée de sel

1. Dans un récipient, verser la levure sèche dans l’eau tiède. Attendre 5 minutes que la levure se dissolve, et bien mélanger pour avoir quelque chose d’homogène.

2. Dans le bol du robot, verser la farine, le sel, l’huile d’olive. Lancer à petite vitesse et verser petit à petit le mélange eau / levure. Mélanger jusqu’à obtention d’une pâte qui se décolle des bords du bol.

3. Laisser reposer dans un environnement tempéré, couvert d’un torchon légèrement humidifié. La pâte doit doubler de volume (environ 1h de repos).

4. Dégazer la pâte, et incorporer les olives dénoyautées et coupées en rondelles, les lardons et le serpolet. Façonner la fougasse : réaliser un rectangle, inciser la pâte à l’aide d’un couteau et agrandir les incisions (en reposant la pâte va gonfler à nouveau, et aura tendance à boucher les incisions).

5. Laisser reposer à nouveau une trentaine de minutes.

6. Préchauffer le four à 180°C. Badigeonner la fougasse d’huile d’olive et enfourner pour 30 minutes. Servir encore chaud (c’est encore meilleur !), avec une salade de tomates.

Fougasse olives-lardons-serpolet (5)

Fougasse olives-lardons-serpolet (1)

Merci à Emmanuel pour cette belle découverte !

MOTS CLES : boulange


10 thoughts on “Fougasse au serpolet, olives noires et lardons”

  • Béné : héhé, je suis machiavélique !
    Acr0 : une vraie gourmandise, le problème c’est que tant qu’il en reste, on en mange sans faim (ou fin ?)
    Louise : ah je peux te dire qu’on s’est régalés, ça faisait longtemps qu’on ne s’en était pas fait, et je dois dire que de temps en temps c’est le bonheur ^^

  • Non mais tu nous croiras ou pas mais on n’a jamais fait de fougasse, et pourtant on en raffole, surtout de celle-ci !! Très chouettes ces photos en tout cas !

  • Merci CHÂTAIGNE pour cette belle recette qui donne envie de soleil et de rosé pour accompagner cette fougasse qui semble délicieuse. je crois bien que je vais tester ta recette !! Mioum

  • Royal Chill : non effectivement je vous crois pas ! Comment c’est possible ça ??! Va falloir réparer cette folie ^^
    Emmanuel : mais de rien, c’est tout normal ! Tu m’en diras des nouvelles ;) Nous en tout cas, on est fan !
    Léa : écoute, j’attends patiemment ton retour ^^ Jsuis pas inquiète, parce que c’est une tuerie !
    Cooking Julia : rrraaa punaise oué ! Croustillant à l’extérieur et ultra moelleux à l’intérieur… toute une histoire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *