Filet de truite saumonée et purée d’artichauts – tout simplement –

Ce soir, je vous propose une recette toute simple, qu’on a dégusté avant-hier soir : des filets de truite cuits à l’unilatéral accompagnés de purée d’artichauts. Rien de bien difficile en soi, mais l’ensemble était très harmonieux (à mon goût), et pour un repas vite fait le soir en rentrant, ça change des classiques et éternelles pâtes ^^

Je crois que c’est d’enlever les arêtes des filets de truite qui m’a pris le plus de temps … Faut dire que les arêtes et moi ne sommes pas très copines ! Depuis que petite, une vilaine arête de truite s’était coincée dans une de mes amygdales, je fais très attention à ce qu’il n’en reste -presque- plus dans le poisson que je prépare !

Ingrédients pour 2 personnes : 300g de filets de truite saumonée – 5 artichauts – crème liquide à 30% – citron – sel et poivre.

* Préparer les artichauts : tourner les artichauts en commençant par enlever les grosses feuilles extérieures, puis les autres feuilles restantes, le foin et la queue. Les citronner pour éviter qu’ils ne noircissent.

* Faire bouillir un grand volume d’eau salée et citronnée. Plonger les artichauts dans la casserole d’eau bouillante et les faire cuire 20 minutes (vérifier la cuisson à l’aide d’une pointe de couteau). Les égoutter et les écraser à la fourchette (ou au mixeur pour un résultat plus lisse). Détendre la purée avec de la crème fraiche (3 à 4 cuillères à soupe), saler et poivrer; réserver.

* Rincer les filets de truite et les sécher à l’aide d’un papier absorbant. Faire chauffer une poêle sans ajout de matière grasse; une fois la poêle bien chaude, y déposer les filets de truite côté peau, saler, poivrer, et laisser cuire 20 minutes à feu moyen.

* Dresser les filets de truite dans une assiette, accompagnés de purée d’artichauts ainsi que d’un peu de riz blanc. Servir aussitôt.



5 thoughts on “Filet de truite saumonée et purée d’artichauts – tout simplement –”

  • exactement ce que j’aimerais manger là maintenant! je n’ai jamais pensé à faire de la purée d’artichaud, je me sens toute bete là…

  • Ces satanées arêtes auront dégoûté du poisson un certain nombre de minots, et en dégoûtent encore. Certains adultes ne s’en remettent jamais, et sont abonnés au poisson cubique orange. C’est bien triste. Ils ne savent pas ce qu’ils perdent.

  • Flou : je n’y avais jamais pensé moi non plus, et j’ai trouvé que c’était une belle alternative aux artichauts qu’on connait tous ! Et puis ça allait très bien avec le poisson ;)
    Chocophile : on s’est régalé alors que c’est vraiment un plat très simple !
    Valérie : ça c’est sûr ! les arêtes sont les ennemies numéro 1 dans le poisson ! et même dans le poisson cubique orange certains arrivent à en trouver des arêtes ;)
    Sandy : 4 étoiles peut-être pas non plus ^^ mais c’était très bon !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *