Cheesecake à la rhubarbe

Cheesecake à la rhubarbe

Allez, après la tarte rustique à la rhubarbe, aujourd’hui je reviens avec un Cheesecake à la rhubarbe. Parce qu’il n’y aura jamais assez de recettes par ici pour te dire ô combien j’aime la rhubarbe !

Autant des recettes autour des blettes tu n’en trouveras pas beaucoup, autant les recettes à base de rhubarbe commencent à prendre une place confortable sur le blog. C’est surtout que l’autre coup j’ai fait une découverte dingue : on n’est pas obligé d’éplucher la rhubarbe.

Voilà, c’était posé. Toute une vie de certitude qui est partie en désillusion mais qui a eu le mérite de répondre à une question que je me posais depuis 2-3 ans : comment font les gens pour garder la couleur rose de la rhubarbe ? Tu peux chercher chez moi, la rhubarbe est toujours verte. A la fois, quoi de plus normal vu qu’on mange les tiges d’une plante ?

J’avoue que ça commençait à m’agacer un peu parce qu’esthétiquement le rose rend vachement mieux que le vert/jaune de la rhubarbe cuite, mouahaha ! J’ai quand même eu un gros doute sur le résultat final. Cette première peau rose si on l’enlève c’est parce qu’elle est assez épaisse, et donc assez fibreuse. J’avais un peu peur de me retrouver avec un bout de paille en travers de la gorge. Mais ça n’a pas suffit à me décourager.

J’ai donc profité d’un surplus de petits-suisses qui allaient passer de date pour me lancer dans un Cheesecake à la rhubarbe. Ça faisait bien trop longtemps que je ne n’en avais pas fait. Pour l’appareil, je suis partie sur ma recette du cheesecake aux fraises : une base de petits-suisses et d’œufs que l’on fait cuire. C’est de loin celle que je préfère, et elle est extrêmement simple à réaliser.

Ne rester plus qu’à travailler la rhubarbe. J’ai donc fait cuire les “épluchures” dans un sirop pour les attendrir et les adoucir. Le sirop s’est teinté de rose, c’était trop chouette. Mais ce n’était pas ces quelques lamelles qui allaient suffire. Du coup j’ai également fait une compotée de rhubarbe avec le reste des tiges.

Le résultat ? “trop bon” d’après M. Rabat-Joie. Moi je trouve que ça manquait de rhubarbe. Il aurait fallu avoir un surplus de compotée de rhubarbe à napper sur le cheesecake pour qu’il y ait une bonne balance entre la douceur du cheesecake et l’acidulé de la rhubarbe. Cela dit, je n’ai pas laissé ma part au chat ^.^

Cheesecake à la rhubarbe

Cheesecake à la rhubarbe

♦ CHEESECAKE A LA RHUBARBE ♦

Préparation : 20 minutes

Cuisson : 1 heure

Repos : 1 nuit au réfrigérateur

Ingrédients pour 8/10 personnes : 300g de digestives biscuits – 180g de beurre – 16 petits-suisse – 4 œufs – 200g de sucre en poudre + 2 cuillères à soupe de sucre en poudre – 1 gousse de vanille de Tahiti6 belles tiges de rhubarbe bien mures (bien roses) – 200ml d’eau

– La veille –

1.Préchauffer le four à 180°C (th.6).

2.Le biscuit. Émietter grossièrement les biscuits. Dans un bol, les mélanger au beurre fondu, réserver.

Cheesecake à la rhubarbe

3. L’appareil au fromage. Dans un saladier, mélanger les petits-suisses avec les œufs, 150g de sucre en poudre et les graines de la gousse de vanille jusqu’à obtention d’un mélange homogène.

4. Le montage. Chemiser un moule à manqué d’environ 25cm de diamètre avec du papier sulfurisé. Étaler le biscuit en le tassant à l’aide d’une cuillère à soupe. Verser l’appareil au fromage sur le biscuit et enfourner à four chaud pendant 1 heure. A la sortie du four, l’appareil sera encore tremblotant. Laisser refroidir avant de mettre au réfrigérateur minimum 12h.

5. La rhubarbe. Il y a deux étapes pour réaliser le dessus du cheesecake : une compotée de rhubarbe, et des tiges de rhubarbe cuites dans un sirop.

Pour la compotée de rhubarbe, laver soigneusement les tiges de rhubarbe. A l’aide d’un économe, les peler en conservant les épluchures. C’est cette première “peau” qui donne la couleur rose. Couper les tiges de rhubarbe en petit morceaux et les mettre dans une casserole. Ajouter deux cuillères à soupe de sucre et laisser cuire une dizaine de minutes à feu moyen en remuant 1 ou 2 fois, le temps que la rhubarbe devienne compote. Mixer à l’aide d’un mixeur plongeant et réserver au frais.

Passons aux épluchures. Verser 200ml d’eau dans une casserole, et ajouter 50g de sucre. porter le tout à ébullition pour réaliser un sirop. Plonger les “épluchures” de rhubarbe dans la casserole et laisser cuire 1-2 minutes. La rhubarbe doit être tendre mais pas trop cuite. Égoutter et étaler précautionneusement les “épluchures” de rhubarbe sur une assiette. Réserver au frais.

– Le jour J –

6. Démouler le cheesecake. Étaler généreusement de la compotée de rhubarbe dessus. Puis, déposer délicatement les lamelles de rhubarbe sur la compotée. C’est la partie la plus minutieuse, et la plus longue ! Découper si nécessaire les lamelles qui dépassent.

Servir bien frais avec le reste de compotée de rhubarbe.

Cheesecake à la rhubarbe

MOTS CLES : dessert, cheesecake, rhubarbe

 



7 thoughts on “Cheesecake à la rhubarbe”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *