Agneau confit au four et céleri-rave

Agneau confit au four

Aujourd’hui je reviens avec une recette ultra simple, un plat d’Agneau confit au four et céleri-rave, à déguster un dimanche en famille.

Je me rends compte que la dernière fois que j’ai posté une recette autour de la viande, c’était en novembre 2017. Gloups. Et pourtant depuis ce rôti de porc, j’en ai préparé de la viande. Ô pas tous les jours, non. Mais il y a eu bien des occasions où nous nous sommes régalés d’un bon pot-au-feu.

Il faut dire aussi que la viande est un sujet complexe photographiquement parlant. On ne va pas se mentir, c’est quand même moins “mignon” qu’une briochette aux groseilles. Les couleurs sont moins franches, et les mises en scène plus compliquées. Bref, tu l’as compris, photographier un plat de viande, ça demande un peu de réflexion.

Mais aujourd’hui, j’ai mis toutes ces considérations de côté pour te proposer cette recette. Une recette qui déchire si tu veux mon avis. En toute objectivité of course. En faisant le marché hier, j’ai eu envie de manger de l’agneau. Et s’il y a bien une viande que j’achète une fois par an, c’est bien l’agneau. J’adore ça vraiment, mais je l’associe toujours à un repas de fête, une occasion particulière. Le prix aussi fait qu’on n’en achète moins.

Après discussion avec mon boucher, j’ai choisi un joli morceau d’épaule (enfin si je ne dis pas de bêtise, ahaha).  Je ne savais pas encore comment j’allais le faire cuire jusqu’à ce que je me rappelle une recette de mon dernier livre “Simple“. Le terme “confit” m’a fait saliver direct. La difficulté ? S’y prendre la veille au soir pour laisser mariner l’agneau toute la nuit. Mais à part ça, tu vas voir, c’est les doigts dans le nez. En plus, tu auras même le temps de jardiner pendant la cuisson.

Car oui, le secret réside dans le temps de cuisson. Long au demeurant. Compte minimum 3 heures pour obtenir une viande ultra fondante et un céleri-rave imbibé du jus de cuisson. En mauvaise élève que je suis, j’ai adapté la recette. Ou plutôt simplifié, par flemme, ben quoi c’est dimanche non ? Mais le résultat était bluffant de gourmandise, tant pour la viande que pour le céleri-rave. Comment peut-on ne pas aimer ce légume dans ces conditions ?

Donc nous y voilà, si tu cherches une recette fastoche pour épater ta belle-mère dimanche prochain, je te conseille celle-ci.

Agneau confit au four

Agneau confit au four

♦ AGNEAU CONFIT AU FOUR ET CÉLERI-RAVE ♦

Préparation : 5 minutes

Cuisson : 3 heures

Ingrédients pour 4 personnes : 1kg d’épaule d’agneau désossée et ficelée – 4 cuillères à soupe de jus de citron -2 gousses d’ail – 1 cuillère à soupe de paprika – 1 cuillère à soupe de cumin en poudre – 3 cuillères à soupe d’huile d’olive – 1 céleri-rave coupé en “frites” (environ 800g) – sel et poivre du moulin

1. La veille. Peler, dégermer et hacher finement les 2 gousses d’ail. Les mélanger dans un bol avec 4 c. à s. de jus de citron, 1 c. à s. de paprika, 1 c. à s. de cumin, du sel et du poivre du moulin.

2. Déposer l’agneau dans un saladier et le piquer environ 30 fois avec un couteau pointu. Verser la marinade sur la viande et bien la masser pour qu’elle pénètre dans les incisions. Filmer et laisser reposer une nuit au réfrigérateur.

3. Préchauffer le four à 170°C.

4.Déposer la viande avec la marinade dans une cocotte en fonte (ou à défaut dans un plat à gratin). Refermer avec le couvercle et enfourner pour 1 heure. Puis, ajouter le céleri-rave, couvrir à nouveau pour 1 heure. Retirer le couvercle et laisser dorer 1 heure (voire 90 minutes).

5.Servir aussitôt ! L’agneau et le céleri-rave doivent être très tendres et fondants.

Agneau confit au four

Agneau confit au four

Agneau confit au four



2 thoughts on “Agneau confit au four et céleri-rave”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *