Tempuras de sardines

tempuras de sardines

Je continue dans ma lancée de recettes japonaises, et celle-ci bien que salée, devrait ravir ton homme autant que le mien ! Tout est une histoire de compromis dans le couple. Donc, après un moment à lui dire “euh non, la friture je crois pas”, j’ai proposé ces tempuras de sardines pour faire un break avec ma folie légumière.

Et pourtant, l’année dernière au Japon, des beignets (avec la chapelure super croustillante), et des tempuras, on en a mangé des caisses. Et j’avoue, j’adore ça. Oui mais voilà, entre l’odeur à la cuisson, et le fait de voir toute cette huile, mon cerveau fait une sorte de blocage, qui prive M. Rabat-Joie de cette spécialité japonaise.

Parce que les tempuras c’est quoi ? Rien de plus que des beignets de toutes sortes : poisson, légumes ou fruits de mer. C’est une spécialité japonaise par excellence. Après être passés rapidement dans une pâte à beignets à base de farine, d’œuf et d’eau, ils sont cuits à 180°C, et pas plus pour révéler la saveur des aliments. La clef : c’est de bien laisser la pâte au réfrigérateur avant cuisson. C’est avec cette différence de température entre la pâte et l’huile, que la cuisson se fait rapidement, sans excès de gras comme avec les beignets classiques.

Pour cette première, j’ai jeté mon dévolu sur les sardines : une bonne manière d’atténuer leur saveur puissante. Une belle expérience que je renouvèlerai rapidement tellement c’était bon ^^

tempuras de sardines

♦ TEMPURAS DE SARDINES ♦

Ingrédients pour 2/3 personnes : 300g de sardines (environ 15 pièces) – 110g de farine – 20cl d’eau froide – 1 œuf – huile végétale pour la cuisson (je n’avais que de l’arachide dans mes placards)

1. Casser l’œuf dans un bol et ajouter petit à petit l’eau froide, puis la farine. Mélanger rapidement, ce n’est pas grave s’il y a des grumeaux (pour une fois … profites-en !). Réserver la pâte au frais.

2.  Nettoyer, vider et lever les filets de sardines. Là je ne peux que te conseiller de laisser faire ton homme ;) Le mien a fait ça à la perfection : il a d’abord levé un filet, puis retiré l’arête centrale, coupé la tête, et tadaaam, deuxième filet prêt.

3. Verser l’équivalent d’un litre d’huile dans une casserole. J’ai opté pour la casserole, plutôt que la friteuse, j’ai l’impression de mieux maitriser la cuisson … A toi de voir. Chauffer l’huile à 180°C, si tu n’as pas de thermomètre, verse un peu de pâte, si elle remonte aussitôt à la surface l’huile est à la bonne température.

4. Tremper légèrement les sardines dans la pâte à tempuras, puis les plonger dans la casserole. Faire frire les tempuras, en les tournant de temps en temps, jusqu’à ce que la pâte devienne dorée et croustillante.

5. Sortir les tempuras de la friture, et les égoutter sur du papier absorbant. Renouveler l’opération jusqu’à épuisement des sardines.

6. Servir avec un bol de riz blanc japonais, et une salade d’endives par exemple.

Recette inspirée de “Japon“, de Kaori Endo

tempuras de sardines

tempuras de sardines

MOTS CLES : tempuras, sardines, japon


5 thoughts on “Tempuras de sardines”

  • Je suis très fan de tempura et autres fritures et la recette fait carrément envie, mais franchement je fais trop un blocage sur le fait de ne pas avoir de friteuse. Je suis persuadée qu’en mettant autant d’huile dans ma casserole je vais tout cramer, ma cuisine va prendre feu et on va tous mouriiiir. Mais ça fait carrément envie.

  • Anne : ooh oui ! en boîte ou fraiches, c’est une valeur sure !
    Clémentine : mouahaha ! si tu veux passer ce cap, le mieux c’est d’acheter un thermomètre de cuisine, comme ça tu surveilles la température de l’huile, et pas de souci !

  • La vraie pâte (batter) à tempura se fait surtout avec de la fécule de riz (ou de mais) sinon c’est très lourd, et on fait …des beignets, et ce n’est pas vraiment très bon surtout si on s’en sert pour faire frire des légumes ou des poissons. Et on ajoute aussi de la levure (baking powder) pour encore plus de légèreté. Voir définition ici http://ja.wikipedia.org/wiki/%E5%A4%A9%E3%81%B7%E3%82%89.

    Délicieux quand c’est bien fait, mais pas vraiment bon autrement.

  • C’est vrai, habituellement la “vraie” pâte se fait avec de la fécule de riz. Cela dit, j’ai fait confiance à Kaori Endo qui sait de quoi elle parle ;) Et le résultat était excellent !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *