Truffes choco-coco

Elles m’en ont fait voir ces truffes ! Alors que sure de moi, je fonçais tête baissée une première fois dans la recette, je n’avais pas prévu que le chocolat ne durcisse pas o_O Car attention ! Il faut du chocolat de bonne qualité, sinon, impossible de former des boules de chocolat ! Têtue, j’ai retenté l’expérience avec du bon chocolat, et cette fois, le mélange a durcit ! Ouf !Mais c’était pourtant simple comme recette !

Ingrédients pour une vingtaine de truffes : 125g de chocolat (minimum 60%) – 10cl de crème liquide – 25g de beurre doux – 2 cuillères à soupe de noix de coco râpée- cacao en poudre 50% minimum

* Chauffer la crème dans une casserole jusqu’à ébullition. La verser en trois fois sur le chocolat râpé, en mélangeant bien à chaque fois, afin d’obtenir un mélange onctueux et lisse.

* Ajouter le beurre et la noix de coco et laisser refroidir.

* Quand le mélange est froid, former des boules de chocolat et les rouler dans du cacao en poudre.

* Mettre au frais pendant au moins deux heures avant de déguster. Conserver au réfrigérateur.



6 thoughts on “Truffes choco-coco”

  • Hehe, j’ai eu le même soucis que toi récemment! La catastrophe (elles étaient destinées à mon beau père)…
    Mmmh des truffes au coco… J’en salive d’avance! :)

  • Ah bah moi aussi, c’est fou! J’ai essayé avec du chocolat blanc, mais ça n’a jamais durci! Je me demande d’où ça vient…

  • J’ai aussi connu le drame du chocolat qui ne forme pas de boules, c’est galère ! En tous cas, la persévérance paie pour toi :)

  • Undo : j’imagine ta tête quand tu as vu que le chocolat ne se figeait pas ^^ Ou plutôt la tête du beau-père s’il avait vu ça :D
    Tamagochan : de la teneur en beurre de cacao. C’est d’autant plus dur avec le chocolat blanc, il faut que tu prennes du chocolat de couverture (comme les pros ;)) pour obtenir de jolies truffes. Tu peux trouver aussi du “bon” chocolat en magasin, il faut juste bien faire attention à sa composition (donc taper dans de la grande marque et éviter la marque de distributeur).
    Delph : il fallait bien que j’en fasse avant que l’euphorie des fêtes ne retombe ! Bon weekend. Bizzes
    Nelly : ça fout les boules (c’est le jeu de mot du weekend !) !!! Humhum, redevenons sérieux … J’étais très contente effectivement que le chocolat finisse par durcir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *