Saltimboccas de veau

saltimbocca (1)

Pour ceux et celles qui se posaient la question, oui je suis encore là … Bébé n’a pas l’air de vouloir sortir, mieux à patauger dans sa piscine que dans cette canicule. Je sens que je vais me mettre à la corde à sauter pour accélérer les choses ! Laissons ce petit aparté pour parler cuisine, une découverte qui revient souvent chez nous en ce moment.

Chez nous, on ne mange pas de “vraie” viande tous les jours, entends par là steaks, poulet rôti ou tout autre morceau noble. Alors oui, par contre j’ai toujours une barquette de lardons ou du chorizo dans mon frigo, bien pratiques pour faciliter l’absorption de certains plats quand M. Rabat-Joie n’est pas franchement emballé (un peu comme les enfants en fait, il faut détourner l’attention ^^). Mais quand on mange de la viande, autant que possible on préfère qu’elle soit de qualité : achetée chez le boucher le samedi matin sur le marché ou mieux, directement prise chez le producteur ardéchois. Pour le veau, on prend exclusivement au producteur vivant à côté de chez mes parents. Traçabilité sans faille, je sais où et comment ils sont élevés, et niveau prix c’est moins cher qu’en grande surface …

saltimbocca (7)

Cependant, j’avais toujours du mal à cuisiner les escalopes : soit trop cuites, soit pas assez, ça n’allait jamais (alors que la côte de veau, elle, mmmh, un régal). Mais ça, c’était avant ! Maintenant, je me délecte de saltimbocca de veau, délicatement rehaussés de basilic. La bonne façon de les faire cuire ces escalopes car le fait de rouler la viande sur elle-même permet de la garder bien tendre à la cuisson. Pour la petite histoire, les saltimbocca sont d’origine italienne, à base d’escalopes de veau, de jambon cru et de sauge. Bon ok, moi j’ai fait mon petit mikmak en remplaçant le jambon cru par du jambon blanc, la sauge par du basilic, et en ajoutant en plus de la mozarella ! Beh j’en suis bien contente car le résultat est hyper savoureux :) Je te laisse tester et me dire ce que tu en penses …

♦ SALTIMBOCCA DE VEAU ♦

Ingrédients pour 2 personnes : 2 escalopes de veau – 1/2 boule de mozzarella – 1 tranche de jambon blanc – feuilles de basilic (du balcon !) – 10cl de vin blanc – huile d’olive – sel et poivre.

1. Étaler les escalopes sur le plan de travail et les aplatir finement. C’est le moment que je préfère : avec le rouleau à pâtisserie, cogner la viande ! Ouioui, c’est le moment de se défouler (enfin mollo quand même !), de cette façon, tu devrais avoir une escalope qui augmente du tiers, voire du double de sa surface originale.

2. Saler et poivrer les escalopes. Couvrir chaque escalope d’une demi-tranche de jambon blanc, d’un morceau de mozzarella, et de 3/4 feuilles de basilic (en fonction de leur taille).

3. Rouler les escalopes sur elles-mêmes, puis les maintenir avec des cure-dents.

4. Verser un filet d’huile d’olive dans une poêle. Quand celle-ci est bien chaude, faire colorer les saltimbocca sur chaque face, et déglacer au vin blanc. Laisser cuire 5 minutes.

5. Servir les saltimboccas aussitôt. Je les ai accompagné ici d’une polenta crémeuse et d’une sauce tomate aigre-douce (avec du vinaigre et du miel).

saltimbocca (5)

saltimbocca (6)

saltimbocca (4)

saltimbocca (2)

MOTS CLES : veau, mozzarella, saltimbocca



4 thoughts on “Saltimboccas de veau”

  • très beau travail, ça m’a l’air bien goutu ! tu m’étonnes que crevette ne veuille pas sortir avec piscine privée et nourriture comme celle là; courage la fin est proche ;-)

  • Ce que ça a l’air bon !! Ça me donne très très envie !
    Mange plutôt des glaces en ce moment… ça te fera du bien !

  • j’adore le veau mais j’en fais rarement parce que comme toi, je ne réussi pas souvent la cuisson… Du coup je fais souvent des saltimboca, mais avec de la dinde, en me disant bêtement que ce sera sec avec du veau… Du coup avec ta recette j’ai à nouveau envie d’essayer !

  • Cousine Didine : oué c’est ce que tout le monde me dit : je me nourris “trop” bien, du coup bébé a pas envie de sortir ^^ Menfin bon, faudrait peut-être commencer à y penser maintenant … !
    Léa : j’ai abandonné les fourneaux avec cette chaleur ! c’est salade bar en ce moment ;)
    Clémentine : et pourtant la dinde ça peut être très sec aussi ^^ Allez, la prochaine fois que tu en cuisines, teste le veau, et tu m’en diras des nouvelles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *