Confiture de châtaignes

Voici enfin l’histoire de mon épopée confiture de châtaignes ! Tout avait pourtant bien commencé, quand samedi dernier, nous avions ramassé une dizaine de kilos de châtaignes. Fière de notre récolte, je décide rapidement d’en faire de la confiture, mais plus que l’année dernière où je n’avais eu “que” 5 pots de confiture qui étaient partis à toute vitesse. Cette fois, je vais en faire avec 6 kilos de châtaignes ! C’est à partir de là que l’histoire va se dérouler en 5 actes :

ACTE I : Peler 6 kilos de châtaignes quand on est toute seule, c’est une TRÈS mauvaise idée ! A savoir qu’en deux heures, je n’en avais pelé seulement 3 kilos, accompagné de jolies cloques sur les doigts.

ACTE II : Enlever la “petite” peau alors que les châtaignes sont ultra fraîches, c’est mission impossible, ce qui m’obligea à abandonner mes châtaignes jusqu’au lendemain (nous sommes lundi, suivez bien !).

ACTE III : Devant l’immensité des châtaignes qu’il me reste à peler, je décide le mardi soir d’en peler uniquement la moitié : 3 kilos au congélateur, 3 kilos en confiture. J’arrive tout de même à tout peler, mais n’ayant pas de moulin  à légumes, je laisse (derechef) mes châtaignes en attente jusqu’au lendemain. Il ne me reste plus qu’à acheter le dit moulin.

ACTE IV : Le lendemain, après trois magasins, je reviens à la charge avec un moulin à légumes flambant neuf (en inox). Je m’attelle donc à écraser toutes mes châtaignes, quand une minute après avoir commencer, mon moulin à légumes casse (pas très forts chez Cas***, leur soudure trois points c’était ni fait ni à faire). Zut, pour rester polie ! Le sort s’acharne contre moi ! Heureusement que ma collègue est ultra bien équipée, je l’appelle de suite pour lui demander de m’apporter son moulin à légumes le lendemain …

ACTE V : J’ai tout ! Enfin presque … En voulant préparer mon sirop pour la phase finale de ma confiture, je me rends compte qu’il me manque… DU SUCRE !!! ARGGGHH ! Mais c’est pas vrai ! Direction la voisine d’en face qui me prête gentiment un kilo de sucre ! Ouf ! Je finis enfin ma confiture avec un M. Rabat-Joie qui ne cesse de me rappeler : “tu vois je t’avais dit que c’était pas une bonne idée d’en faire autant, tu t’es lancé dans un projet pharaonique et maintenant tu n’as même pas assez de pots pour stocker ta confiture ! ttsss”. Et ben si, tout est rentré dans mes pots, et juré, je ne fais plus de confiture de châtaignes cette année !

Ingrédients pour une dizaine de pots : 3kg de châtaignes – 2,5kg de sucre – 2 bâtons de vanille – 1 pincée de sel

* Éplucher la première peau des châtaignes.

* Dans une grande marmite (ou bassine à confiture), faire chauffer de l’eau; quand l’eau bout, y plonger les châtaignes 5 minutes et les égoutter. Cette opération permet de décoller la “petite” peau plus facilement.

* Mettre les châtaignes ainsi pelées dans un faitout avec une pincée de sel et juste assez d’eau froide pour les recouvrir. Laisser cuire environ 30 minutes à petit bouillonnement. Les châtaignes doivent s’écraser dans les doigts facilement.

* Égoutter les châtaignes et les passer au moulin à légumes. Plus la purée sera fine, plus la confiture le sera.

* Pendant ce temps, dans une bassine à confiture (ou grande marmite), faire un sirop avec le sucre mouillé d’eau froide (l’eau doit quasiment recouvrir le sucre) et les bâtons de vanille fendus en deux dans la longueur. Cuire jusqu’à ce que le sirop fasse de grosses boules en surface : c’est le gros boulé.

* Les grosses boules atteintes dans le sucre, y jeter la purée de châtaignes et laisser cuire en tournant 30 à 35 minutes.

* Remplir les pots aussitôt, les refermer et les mettre “tête en bas”.

Cette confiture fermentant facilement, ne pas la garder trop longtemps et la conserver au réfrigérateur après ouverture.



13 thoughts on “Confiture de châtaignes”

  • Eh ben après tant de difficultés, faudra bien la déguster religieusement cette confiture !! et les doigts, y vont mieux ?

  • Aaaaah, la voilà ta confiture!!! Trooop miam! Bon par contre, je lorgne sur la tienne, mais je suis pas sûre de tenter l’expérience…!

  • Oh super! Je prévoyais une ballade ramassage de châtaignes très bientôt! Je pensais juste les faire griller mais j’aime tellement la confiture de châtaigne que je crois que je vais tenter l’expérience…même si ça à l’air épique!

  • Il est vrai que c’est un délice sans nom. Moi aussi, l’année dernière, j’en avais fait des pots et des pots et pareil, ça n’avait pas fait un pli !!!!! Looooooooooool Je ne m’y suis pas encore mise cette année …

  • hi hi hi j’ai l’impression de me voir avec mes pommes entre samedi et lundi !!
    Et ton moulin, tu as pu le faire échanger, rembourser ?
    Demain je vais aux châtaigne aussi et je penserai bien à toi !

  • Cousine didine : ça va mieux oui :) elle est tellement bonne qu’elle a remplacé le nutella le matin, c’est pour dire !
    Delph : rien de meilleur que la confiture maison ! bizzes bonne soirée
    Tamagochan : et oui, la fameuse ! je comprends ton hésitation ;) mais ça vaut le coup !
    Fluffy : ah oui au four grillées je crois qu’après la confiture c’est comme ça que je les préfère !
    Fille de décembre : ben c’est pile le bon moment, elles sont quasiment toutes tombées ;)
    Nol : oh super, tu as des châtaigniers à côté de chez toi ? mon moulin, on me l’a remboursé et je n’ai pas voulu en reprendre un le même de peur qu’il ne se casse encore une fois ! il n’était vraiment pas solide !
    Missmouli : merci ! une bonne occupation de weekend alors !
    Geckomoon : et bien figure-toi que M. Rabat-Joie n’en ai pas très satisfait de ces photos !
    Sirop Grenadine : merci beaucoup ^^ en réalité c’est plus de la crème de marrons que de la confiture de châtaignes comme j’y mets de la vanille.

  • Mlle Pigut : un vrai bon goût d’enfance pour moi !
    R’Evelyne : oui, elle m’en aura fait baver cette confiture avant que je l’apprivoise ! Courage ! Bizzes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *